IDS-Verdun

Jour de sentence pour Carole Morinville vendredi

Photo: FELIX O.J. FOURNIER / TC Media

Près de six ans après son arrestation, Carole Morinville connaitra finalement sa sentence vendredi matin. L’ex-conseillère financière, qui a plaidé coupable à des chefs d’accusations de fraude en décembre dernier, des méfaits pour lesquels la sentence maximale est de 14 ans.

En tout, c’est plus de 3 M$ que Morinville a dérobé à une trentaine de victimes, dont la comédienne Karine Vanasse.

Elle avait été condamnée en juin 2013 à verser plus de 1,5 M$ à l’Autorité des marchés financiers (AMF), argent qui a servi à rembourser en partie ses victimes.

Lors des représentations sur sentence en février dernier, les victimes appelées à témoigner ont révélé que la femme de 55 ans était une manipulatrice hors pair. Tous considéraient leur conseillère comme une amie.
La couronne réclame une peine de quatre ans de prison et qu’elle déverse 686 000$ en dédommagement. Pour sa part, la défense demande une peine de deux ans ferme.

Articles récents du même sujet