National
16:47 14 janvier 2019 | mise à jour le: 14 janvier 2019 à 17:06 temps de lecture: 2 minutes

Traversier en cale sèche: un remplaçant recherché

Traversier en cale sèche: un remplaçant recherché
Photo: Archives Métro

Comme prévu, le traversier F.-A.-Gauthier est entré en cale sèche au chantier maritime Davie, de Lévis, lundi midi.

Les deux prochaines semaines serviront à démonter au complet les propulseurs du navire afin de déterminer avec précision la cause des vibrations anormales qu’ont constatées ses opérateurs et régler le problème.

La Société des traversiers du Québec (STQ) n’a pas hésité à retirer le bateau du circuit Matane – Baie-Comeau – Godbout, afin d’éviter tout risque d’avarie durant une traversée reliant la Côte-Nord à la Gaspésie.

Pour l’instant, le CTMA Vacancier effectue la liaison en remplacement, mais ce navire, qui est affrété par la coopérative des Îles-de-la-Madeleine, doit retourner aux Îles le 1er février.

La STQ cherche depuis plusieurs semaines un autre traversier pour prendre le relais puisque les deux semaines de disponibilité du Vacancier ne laisseront le temps que pour l’inspection et le diagnostic de problème du côté du F.-A.-Gauthier.

Par contre, une annonce serait imminente dans ce dossier. Selon le porte-parole de la STQ, Alexandre Lavoie, «les négociations avancent très bien» et la Société s’attend à être en mesure de «trouver une alternative maritime» qu’elle dit «être en mesure d’annoncer bientôt».

Articles similaires