National

Les députés de la CAQ reçoivent une formation sur les menaces de corruption

Les députés de la CAQ reçoivent une formation sur les menaces de corruption
Photo: Paul Chiasson/La Presse canadiennePaul Chiasson / La Presse Canadienne

GATINEAU, Qc — La corruption et le crime organisé menacent toujours les députés québécois, estime la Coalition avenir Québec (CAQ), qui a fait suivre une formation de deux heures à ses élus jeudi matin sur cet enjeu.

Des représentants de la Sûreté du Québec, de l’Unité permanente anticorruption (UPAC), ainsi que du fédéral ont fait une présentation aux députés caquistes, réunis en caucus à Gatineau.

Le député de Vachon, Ian Lafrenière, un ancien policier, est à l’origine de cette idée, avec son collègue le député d’Ungava, Denis Lamothe, lui aussi ancien policier.

Selon M. Lafrenière, il n’y a jamais assez de prévention en la matière.

En point de presse, il a dit que ce n’est pas comme recevoir un vaccin, les élus ne sont pas immunisés pour quatre ans.

Le premier ministre François Legault a renchéri. En mêlée de presse, il a rappelé que beaucoup de lobbyistes viennent voir les députés et qu’ils doivent bien comprendre cet enjeu.