National

L’assassin de l’Halloween déclaré coupable sur toute la ligne

Photo: iStock/DNY59

Un verdict de culpabilité vient de tomber dans le procès de l’auteur du massacre au sabre le soir de l’Halloween en 2020 à Québec. Après cinq jours de délibération, le jury a tranché en faveur de la thèse de responsabilité criminelle plaidée par la Couronne.

Rappelons que Carl Girouard faisait face à deux chefs d’accusation de meurtre et de cinq autres chefs de tentative de meurtre. Les faits étaient reconnus par l’accusé, qui plaidait toutefois la non-responsabilité criminelle pour troubles mentaux. Le jury a rejeté la thèse de la Défense basée sur un état de psychose considérant plutôt que la preuve a démontré non seulement la responsabilité, mais également la préméditation des gestes.

Le meurtrier prend donc le chemin du pénitencier pour y purger une peine de détention à perpétuité. Comme le veut le Code criminel, il ne pourra espérer faire une demande de libération conditionnelle après 25 ans de bonne conduite.

Rappelons que pour des raisons inexpliquées, l’individu originaire de Sainte-Thérèse au nord de Montréal avait stationné son véhicule près du Château Frontenac, le soir de l’Halloween. Le rapport d’enquête relate qu’il avait ensuite déambulé dans les rues du Vieux-Québec sabre en main. Suzanne Clermont et de François Duchesne ont perdu la vie au cours de la série d’agressions sur des passants rencontrés au hasard par l’homme de 26 ans.

Inscrivez-vous à notre infolettre et recevez un résumé quotidien de l’actualité de Montréal.

Articles récents du même sujet