National

Pas de masque dans le métro et les autobus dès le 18 juin

Une femme porte un masque médical dans le métro.
Photo: Josie Desmarais/Métro

Le port du masque ne sera plus obligatoire dans les transports en commun, notamment le métro et les autobus, dès le 18 juin, à 00h01. Le ministre de la Santé et des Services sociaux, Christian Dubé, en a fait l’annonce par voie de communiqué mercredi.

Cette décision a été prise à la suite d’une recommandation de la santé publique, selon le ministre.

Christian Dubé a qualifié la levée du port du masque obligatoire dans les transports en commun d’«étape importante». Celle-ci vient «confirmer l’amélioration significative de la situation épidémiologique au cours des dernières semaines», souligne-t-il.

«La décision de porter le masque, tant dans les lieux publics que dans les transports en commun, demeurera un choix personnel», affirme le ministre.

Pour les personnes ayant contracté la COVID-19, le port du masque demeure obligatoire dans les lieux publics et les transports en commun, dont le métro et l’autobus, dans les 5 jours suivant leur sortie d’isolement. Les personnes vivant avec quelqu’un ayant la COVID-19 doivent porter le masque pendant 10 jours dans les lieux publics et les transports en commun.

Le port du masque obligatoire avait été levé le 14 mai dernier pour les lieux publics, notamment les commerces. Il demeurait toutefois obligatoire dans les transports en commun jusqu’ici.

Malgré l’annonce, le port du masque demeure obligatoire dans les centres hospitaliers de soins généraux ou spécialisés, les CHSLD, les CLSC et les cliniques médicales où pratique un médecin, une infirmière ou une infirmière auxiliaire. Les hôpitaux psychiatriques et les lieux où sont offerts exclusivement des services en santé mentale pourront laisser tomber le masque.

Articles récents du même sujet