National

La flambée des loyers se poursuit au Québec

Une affiche de logement à louer. Photo: Josie Desmarais/Métro

«La flambée des loyers» est «loin de se résorber» et «s’accélère partout au Québec», révèle la dernière enquête du Regroupement des comités logement et associations de locataires du Québec (RCLALQ).

Le RCLALQ a dévoilé dimanche sa troisième enquête annuelle sur le prix des logements à louer intitulée «Sans loi ni toit: enquête sur le marché incontrôlé des loyers».

Dans le cadre de cette enquête, plus de 51 000 annonces de logements à louer sur le site Kijiji ont été passées à la loupe entre les mois de février et mai 2022.

Entre 2021 et 2022, les loyers ont bondi de 9% au Québec, selon l’organisme. «Ce qui nous inquiète avec ces données, c’est que des régions où les loyers étaient demeurés relativement accessibles sont maintenant très fortement touchées par des hausses importantes», déplore Marjolaine Deneault, porte-parole du RCLALQ.

L’enquête montre en effet que les augmentations sont particulièrement importantes pour les régions métropolitaines de recensement (RMR) de Saguenay (18,7%), de Sherbrooke (26,5%) et de Trois-Rivières (29,9%).

Le RCLALQ interpelle les partis politiques afin qu’ils mettent en place rapidement des mesures pour freiner cette flambée des loyers.

À l’occasion du congrès national de la Coalition avenir Québec (CAQ) à Drummondville, le mois dernier, des manifestants avaient dénoncé la passivité du gouvernement en matière de logement.

«Il n’y a pas de quoi être fier quand des centaines et des centaines de ménages sont à la veille de se retrouver sans logis durant la période des déménagements», avait d’ailleurs déclaré Véronique Laflamme, porte-parole du Front d’action populaire en réaménagement urbain (FRAPRU).

Dans le cadre de cette crise du logement, la porte-parole de Québec solidaire, Manon Massé, et le député de Laurier-Dorion, Andrés Fontecilla, s’exprimeront lundi matin devant un chantier immobilier, à Montréal.

Vos nouvelles 100% locales, recevez-les chaque jour.

Nos infolettres vous suivent partout.

Articles récents du même sujet