National

Ottawa investit dans les soins de longue durée au Québec

Photo: iStock

Le gouvernement du Canada investit plus de 221 millions de dollars pour aider les citoyens canadiens vivant dans des établissements de soins de longue durée au Québec. Cet investissement est possible grâce à la signature de l’entente du Fonds pour la sécurité des soins de longue durée (FSSLD) avec la province du Québec.

«Les aînés méritent d’être traités avec dignité et de recevoir des soins appropriés lorsqu’ils en ont besoin, fait valoir Jean-Yves Duclos, ministre fédéral de la Santé. L’entente signée avec le Québec permettra de nous pencher sur les défis qui touchent les établissements de soins de longue durée, qui se sont aggravés avec la pandémie.»

En effet, au cours des deux dernières années, de nombreuses lacunes dans la prévention, le contrôle des infections, la dotation en personnel et l’infrastructure ont été observées. Cela a eu des effets tragiques sur les résidents et le personnel dans les foyers de soins de longue durée.

Le gouvernement continuera d’appuyer les aînés du Québec, et de partout au Canada, en collaborant avec les provinces et territoires pour solidifier notre système de soins de santé. 

Jean-Yves Duclos, ministre de la Santé du Canada

D’autres investissements en vue

En plus du FSSLD, le gouvernement fédéral a annoncé un investissement de deux milliards de dollars pour mars 2022 afin d’aider ses partenaires provinciaux et territoriaux à réduire les retards dans les chirurgies qui ont été causés par la pandémie de COVID-19. Cet investissement fait partie d’une liste plus large de domaines prioritaires en matière de soins de santé, à savoir l’amélioration de plusieurs services (santé mentale, toxicomanie), l’accès aux services en santé familiale et l’utilisation plus efficace des données sur la santé et la santé numérique.

Rappelons que, dans son budget de 2021, Ottawa a proposé un investissement de trois milliards de dollars sur cinq ans, à compter de 2022-2023, pour veiller à ce que les normes concernant les soins de longue durée soient respectées et que des changements permanents soient faits au sein des provinces et territoires: il s’agit de les aider à renforcer les activités de conformité et d’application de la loi et de les aider à appuyer la stabilité du personnel, y compris au moyen du versement de suppléments salariaux et d’améliorations des conditions de travail.

Inscrivez-vous à notre infolettre et recevez un résumé quotidien de l’actualité de Montréal.

Articles récents du même sujet