Soutenez

COVID-19: 1,8 M$ pour aider les personnes autistes

Rachel Bendayan, députée d’Outremont Photo: Josie Desmarais/Métro

Quatre projets visant à contrer les effets négatifs de la COVID-19 sur les Québécois atteints d’autisme seront financés par Ottawa. La pandémie a présenté des défis majeurs en matière d’accès aux ressources pour les personnes autistes, leur famille et leurs proches aidants. Ces perturbations ont également été une source de stress, de dépression et d’anxiété pour eux.

«Notre gouvernement tient à éliminer les obstacles à la santé et au bien-être des personnes autistes», explique Rachel Bendayan, députée d’Outremont. «Les projets annoncés aujourd’hui feront une réelle différence dans la vie de ceux qui en ont besoin.»

Les bénéficiaires de ces fonds sont Productions Spectrum, l’Université McGill, le Centre hospitalier universitaire (CHU) Sainte-Justine et le Centre d’innovation sociale en agriculture.

Ces fonds vont permettre à l’Université McGill de créer une plateforme en ligne destinée aux proches aidants d’enfants autistes. Ceux-ci pourront avoir accès à des connaissances, des compétences et des ressources qui les aideront à devenir plus autonomes. Productions Spectrum pourra quant à elle adapter ses programmes et services en studio en un centre virtuel adaptable à l’échelle nationale pour les créateurs autistes.

En facilitant l’accès aux soins et à d’importants services, nous améliorons le soutien offert aux personnes autistes, à leur famille et à leurs proches aidants.

Jean-Yves Duclos, ministre fédéral de la Santé

Le CHU Sainte-Justine et le Centre d’innovation sociale en agriculture vont tous deux pouvoir financer et élaborer leurs propres projets pour la communauté autiste du Québec.

Le premier réalisera le projet AUTISME 5SSE (soutien social, soins sans stigma et savoir expérientiel) dans le but de réduire la stigmatisation et de créer un réseau de soutien social pour les personnes autistes dans le contexte d’une pandémie. L’autre mettra à l’essai le programme L’insertion socioprofessionnelle des jeunes adultes présentant un trouble du spectre de l’autisme par l’agroalimentaire, qui vise à aider les jeunes adultes autistes à entrer sur le marché du travail dans l’industrie agroalimentaire.

Notons que dans le budget de 2018, le gouvernement a alloué 20 millions de dollars sur cinq ans pour mieux répondre aux besoins des personnes autistes, de leur famille et de leurs proches aidants.

L’autisme (également appelé trouble du spectre de l’autisme ou TSA) est un trouble neurodéveloppemental qui dure toute la vie et qui se caractérise par des difficultés de communication et par des différences sociales et comportementales. Selon l’Enquête canadienne sur la santé des enfants et des jeunes (ECSEJ) de 2019, au Canada, 1 enfant ou 1 jeune de 1 à 17 ans sur 50 (soit 2%) a reçu un diagnostic d’autisme.

Chaque semaine, une sélection des nouvelles de votre arrondissement.

Nos infolettres vous suivent partout.

Articles récents du même sujet

Mon
Métro

Toute l'actualité locale au même endroit.

En vous inscrivant à Mon Métro, vous manifestez votre engagement envers la presse locale. + Profitez d’une expérience numérique personnalisée en fonction de vos champs d’intérêt et du quartier où vous résidez. + Sélectionnez vos articles favoris pour une lecture en différé.