National

Un navire de la Marine honore Margaret Brooke

HALIFAX – Un nouveau bateau des Navires de patrouille extracôtiers et de l’Arctique (NPEA) portera le nom d’une infirmière qui a oeuvré dans la Marine royale canadienne durant la Seconde Guerre mondiale.

Le ministre de la Défense nationale, Jason Kenney, a confirmé qu’il s’agit de Margaret Brooke, décorée pour sa bravoure à la suite du torpillage et du naufrage subséquent du traversier terre-neuvien SS Caribou, le 14 octobre 1942, dans le détroit de Cabot au large de Terre-Neuve.

Ce jour là, le traversier a coulé en cinq minutes. Luttant pour sa propre survie, la capitaine Brooke a tout fait pour sauver la vie de sa collègue et amie, l’infirmière militaire et enseigne de vaisseau Agnes Wilkie, pendant que les deux femmes s’agrippaient à des cordes sur une embarcation de sauvetage chavirée. Malgré les efforts de la capitaine Brooke, qui tenait son amie par un bras, cette dernière a succombé à l’eau glaciale.

Pour cet acte d’altruisme, Margaret Brooke, qui est native de la Saskatchewan, a été nommé membre de l’Ordre de l’Empire britannique.

Le ministre Kenney a lui-même téléphoné à Margaret Brooke pour lui demander de prêter son nom à l’un des navires de la Marine royale canadienne. Mme Brooke a eu 100 ans le 10 avril dernier.

Après son retour à la vie civile, Mme Brooke a obtenu un doctorat en paléontologie de l’Université de Saskatchewan. À son départ à la retraite, elle a déménagé à Victoria, en Colombie-Britannique, où elle habite toujours aujourd’hui.

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *