Soutenez

Josh Wink, un DJ qui fait tous les temps

C’est une bonne histoire, du genre à réconcilier un DJ avec son boulot.

Depuis que Joshua Winkelman a commencé sa carrière de DJ il y a près de 20 ans, il en a vu, des villes, des clubs, des aéroports, des promoteurs, des partys, des clients, des hôtels… De quoi être passablement blasé. Ou pire, frustré dans les soirées – assez fréquentes merci – où il a eu affaire à un public trop gelé, trop niaiseux ou trop bouché pour le suivre dans ses explorations musicales. 

En se pointant à Montréal au Piknic Électronik le 24 juin dernier, Josh s’attendait en fait à quelque chose de triste. C’est que ses dernières prestations dans la métropole n’avaient pas été des plus mémorables. Toutefois, il a finalement vécu un party dont il se souviendra longtemps.

«Et il a aussi rendu ça mémorable pour nous, se rappelle Nicolas, l’un des chefs du Piknic et de l’Igloofest. Il a joué de tous les styles, vraiment tous, et tout ça s’enchaînait d’une manière si fluide… c’était captivant. Des 3 600 personnes présentes ce jour-là, je n’en ai pas vu beaucoup qui ne dansaient pas!»
Josh a été si content qu’il n’a pas hésité longtemps quand on lui a demandé
de revenir jouer dehors, même sous zéro! C’est que c’est rare de pouvoir jouer pour une si belle foule. Il ne faudrait pas le décevoir…

Avec Arsen et Misstress Barbara, au Quai Jacques-Cartier, Vieux-Port, ce soir vendredi de 18 h à minuit, 5 $ avant 20 h, 10 $ après. www.piknicelectronik.com

Autres suggestions de sorties:

DJ Lexis
Alexis Charpentier n’a toujours pas assez de son vrai travail. Il continue d’entretenir sa passion pour la musique en tant que DJ les jeudis aux Folies et les vendredis aux Blizzarts, en plus d’administrer sans relâche son site/podcast musicismysanctuary. On ne sait pas comment il tient le coup, mais, il y arrive c’est tant mieux pour nous! «Et puis, de toute façon, quand on a la piqûre comme je l’ai depuis que j’ai dix ans, on ne compte pas son temps…» Autre bonne nouvelle : Alexis est l’invité d’Andy Williams à The goods ce mois-ci, ce qui présage une soirée de belles découvertes : «La beauté de cette soirée, c’est de pouvoir jouer de tout. Mes critères? Si c’est funky, ça a du soul et ça fait bouger le monde, ça passe!»

Avec Andy Williams @ The goods, à la Sala Rossa, 4848, boulevard Saint-Laurent, samedi à 22 h, 8 $, musicismysanctuary.com

Young Galaxy
Comment ne pas avoir des rêves de grandeur quand a un nom comme ça? Mais Stephen Ramsay, Catherine McCandless et leurs amis peuvent se le permettre, puisqu’ils ont tout pour réussir. Le groupe, formé sur la côte ouest, puis installé dans notre Mile-End, a montré ses couleurs le printemps dernier avec un premier album ambitieux inspiré du alt-rock des années 80 qui a suscité de belles réactions. C’est là que ça a commencé à devenir intéressant pour les jeunes, qui ont tourné, tourné, tourné et qui sont devenus des musiciens aguerris. Young Galaxy vient de compléter sa première tournée en sol européen, et donne encore quelques spectacles avant d’entrer en studio pour graver un deuxième disque. Lundi, on risque de voir et d’entendre un groupe bien différent d’il y a six mois. À suivre!

Avant Peter, Bjorn & John, au Club Soda, 1225, boulevard Saint-Laurent, lundi à 20 h, 22 $, younggalaxy.com

Articles récents du même sujet

Mon
Métro

Toute l'actualité locale au même endroit.

En vous inscrivant à Mon Métro, vous manifestez votre engagement envers la presse locale. + Profitez d’une expérience numérique personnalisée en fonction de vos champs d’intérêt et du quartier où vous résidez. + Sélectionnez vos articles favoris pour une lecture en différé.