Culture

Rose, deux fois plutôt qu'une

Demain se produiront les deux derniers gagnants du concours Les Francouvertes: Mimosa (2007) et La Patère Rose (2008).

Lauréate de la dernière édition et vainqueure de nombreux prix, notamment celui de meilleure chanson pour Back yard souvenir, c’est La Patère Rose qui ouvrira le bal de cette soirée.

Le trio de Sherbrooke chauffera la salle avec ses rythmes électroniques enivrants. Tantôt douces, tantôt torturées, les compositions sentent le vécu exposé avec pudeur. Multi-instrumentistes, Fanny Bloom (clavier, accordéon et voix), Roboto (clavier et «toutes sortes de machines») et KiloJule (tables tournantes, échantillonnages et batterie) sont impressionnants dès les premières notes.

Mimosa, ensuite
Mimosa c’est le rock cabaret, le rose, le noir, les plumes et les paillettes. La chanteuse féline, Inès Talbi, nous emmène dans son univers sensuel et glamour de femme indépendante qui a des choses à dire. Si beaucoup de ses chansons parlent d’amour, des sujets plus graves sont abordés (comme l’anorexie sur la pièce Anna). Dans une salle qui colle à son style, la belle pourra laisser aller son énergie sans retenue.

La soirée se prolongera jusqu’au bout de la nuit grâce à DJ Eloi Brunelle, qui fera danser la foule au terme des deux prestations. Les Francouvertes permettent depuis 12 ans à des groupes d’émerger et de faire leur place dans le monde musical du Québec. 

La Patère Rose, Mimosa et DJ Eloi Brunelle, Samedi, au Théâtre Plaza, 6505, rue Saint-Hubert, à 20 h 30, 10 $ à la porte, francouvertes.com

Autres suggestions de sorties:

Vendredi

Vive le roi !
Le Roi Poisson est en ville ce soir. Même si la formation n’a qu’un CD 4 titres (EP#1) à son actif, force est d’admettre que l’on a hâte de la suite et donc d’être au concert! Des mélodies rock efficaces – mais aussi des chansons plus planantes – qui restent bien en tête et des paroles pleines d’humour, voilà une façon simple de décrire l’univers de Jérôme Dupuis-Cloutier (Le Citoyen), la principale tête pensante du groupe. Complété par quatre musiciens tout aussi chevronnés, le Roi Poisson ce n’est que du plaisir et de l’originalité.   

Le Roi Poisson et Ariel, ce soir, au Petit Campus, 57, rue Prince-Arthur Est. 21 h, 7$ à la porte  
myspace.com/leroipoisson, myspace.com/arielattaque


Mercredi

Soirée nautique…
On peut rapidement lier CÅ“ur de pirate et Otarie par leur nom qui ferait vaguement penser à la mer… Une fois la chose faite, on réalise que c’est bien là leur seul point commun! CÅ“ur de pirate c’est une jeune fille (Béatrice Martin), au clavier, qui chante ce qu’elle à vécu d’une voix douce, même si un peu rauque. Otarie, c’est un duo (Gaétane Montana et Canine Sutto), délirant, imagé et décalé qui bidouille les sons électroniques pour faire «d’la musique de plote», comme il le chante lui-même. Mercredi prochain au Divan Orange, ce sera deux ambiances… mais un seul dancefloor!

CÅ“ur de pirate et Otarie, mercredi 28 mai, 21 h au Divan Orange, 4234, boulevard Saint-Laurent, 8 $ à la porte

Articles récents du même sujet