Culture

L'art de faire les poubelles

Le trio français Les Poubelles Boys est de retour au Québec après 15 ans d’absence, avec son spectacle Nouveau Recyclage, un mélange de musique, de poésie, de danse, de théâtre, d’humour et de délire.

Quand on demande à Stéphane Benac, le leader du groupe, ce qu’il fait dans la vie, il répond qu’il fait les poubelles. Mais lui et ses deux acolytes ont une façon bien particulière de s’occuper des déchets. Ils les transforment en instruments de musique hors du commun.

C’est dans un univers théâtral et très rythmé qu’évoluent les trois personnages aux allures de clowns. Deux concierges et un artiste se retrouvent unis durant 1 heure 20 par la musique qu’ils créent avec des objets aussi inusités que des tuyaux, des chaudières, un moule à gâteau et un balai.

«C’est difficile d’étiqueter ce qu’on fait, parce qu’on provient chacun d’un domaine différent, et notre spectacle est un mélange de tout ça», raconte Stéphane Benac, pour sa part chanteur et danseur. On joue autant dans les fes­ti­vals de jazz et d’humour que de théâtre.»

Un petit côté écolo

Même s’ils n’ont pas choisi le concept de leur spectacle pour son côté écologique, Les Poubelles Boys sont perçus par plusieurs comme des artistes verts.

«Pourquoi ne pas donner une deuxième vie à des objets qui vont prendre des années à s’autodétruire?» a demandé Stéphane Benac.

«Nous, on les détruit pour toujours!» a-t-il ajouté en riant.

Les Poubelles Boys avaient reçu un très bon accueil au Québec à leur première visite, en 1993. «Après 15 ans de tournées mondiales, on revient vous voir avec un plaisir énorme», souligne
M. Benac.

Les Poubelles Boys
À la Cinquième salle de la PdA
Jusqu’au 19 juillet, à 19 h

Articles récents du même sujet