Culture

R.I.P. Sharp à l'os

DJ L’Étiquette et Figure 8 ont le regret de vous faire part de la mort très prochaine des soirées Sharp à l’os. Une dernière messe sera célébrée en l’espace voûté du Zoobizarre, dès 22 h. Famille et amis sont invités à se réunir une dernière fois pour célébrer la mémoire de cet événement musical, dansant et éthylique hors du commun. Les fruités Omnikrom officieront pour l’occasion, et le designer Scien 123Klan habillera les plus allumés.

Les soirées Sharp à l’os doivent leur nom à la série télé Watatatow. Au moment où les années 1990 faisaient un retour en force, l’occasion de lancer ces soirées étaient trop belle (on écoute la chanson-thème de la soirée sur le myspace de Figure 8 www.myspace.com/8erugif). «Ce sera la soirée la plus épique de toutes pour honorer les 18 derniers mois, nous promet L’Étiquette. Des surprises, plein de belles choses, mais je ne brûle pas de punchs, venez faire un tour!»

L’Étiquette, c’est Jean-François Dumais, un hom­me d’images et de musique (future épitaphe!) qui aime prendre les choses en main. Il s’implique dans divers projets pour les faire avancer à son goût, aussi bien ceux de l’association étudiante que l’organisation de soirées. Tout commence à CHOQ, la radio en ligne de l’UQAM : rencontres, atomes crochus, délires entre lui et plusieurs usiciens/DJ/chanteurs. Il n’en fallait pas plus pour lancer les soirées Sharp à l’os et ainsi donner de la visibilité à tout ce petit monde musical émergeant.

Mais après 18 mois, le besoin de nouveauté se fait sentir : «On avait l’impression d’avoir fait le tour, on ne voulait pas voir la soirée dépérir, alors on arrête avant que ça arrive», explique L’Étiquette. Les hypsters (oui, il fallait l’écrire) devront trouver un autre point de ralliement. En attendant, l’ultime Sharp à l’os, c’est LA soirée où il faudra être pour avoir vécu un vrai petit bout des nuits montréalaises. Qu’elle repose en paix.

Sharp à l’os, Samedi 21 juin, 22 h, le Zoobizarre, 6388, rue Saint-Hubert, 5 $

Autres suggestions de sorties:

Mardi 24 juin

Justice, tendresse et tolérance!
Vous voulez fuir la foule qui s’étendra à perte de vue en cette soirée de Saint-Jean montréalaise, mais n’avez pas envie de rester cloîtré à la maison? Rendez-vous au Divan Orange pour écouter les grivois Batteux-Slaques! Très loin de se prendre au sérieux, ils se définissent eux-mêmes comme «un groupe de country qui chante des tounes de cul»! La couleur est annoncée pour une soirée où tous vos muscles seront sollicités (pour rire et pour danser!) On se laisse prendre au jeu de la légèreté. De la chanson traditionnelle salée, c’est tout à fait approprié pour les mini agoraphobes de cette nuit bleue. 

Les Batteux-Slaques. Mardi 24 juin, 21 h 30, Divan Orange, 4234, boulevard Saint-Laurent


Vendredi 20 juin

On se détend
Il est 18 h, c’est vendredi, la semaine dans le corps et encore dans l’esprit. Besoin d’évasion mentale avant une folle fin de semaine? Allez faire un tour au Parc des Amériques pour le festival Fringe, avec The Wooden Sky en spectacle. Assis, une bière à la main et une cigarette aux lèvres, c’est tout ce qu’il faut pour apprécier les mélodies mélancoliques de la formation torontoise. Les images viendront d’elles-mêmes dans votre tête : feu de camps, coucher de soleil, vastes étendues… Après 45 minutes à voyager au son de la voix de Gavin Gardiner, vous chercherez à vous procurer l’album (excellente trame sonore pour vos vacances) et serez prêts à rejoindre vos amis.

The Wooden Sky, Vendredi 20 juin, 18 h, Parc des amériques (Coin Rachel/Saint-Laurent), Gratuit

Articles récents du même sujet