Culture

Herby cet automne, Julie cet hiver

Marc-André Lemieux, Métro

C’est avec près d’une heure de retard que Julie Snyder s’est pointée à la conférence de presse pour dévoiler les changements apportés aux Auditions Star Académie qui seront diffusées l’automne prochain à TVA.

Enceinte de plusieurs mois, l’animatrice se disait fiévreuse et congestionnée, ce qui avait passablement rallongé la séance coiffure-maquillage prévue avant la rencontre avec les médias.

Même si elle doit accoucher de son deuxième enfant en octobre, Julie semblait confiante d’être de retour à la barre de la quatrième édition de Star Académie en février.

«Quand j’ai animé en 2005, Thomas avait quatre mois, et ça ne m’a pas empêchée d’allaiter… même si parfois mon décolleté était inégal pendant les galas!» a blagué l’ex-démone.

En attendant 2009, Herby Moreau sera l’hôte des Auditions Star Académie, qui feront pour la première fois l’objet de 10 émissions retransmises en direct. Elles seront proposées les lundis à 19 h, dès le 22 septembre.

«C’est bien beau, Brad Pitt et Angelina Jolie, mais en entrevue, ça ne donne pas beaucoup de jus, a dit l’ancien animateur de Star Système. Cet automne, j’ai hâte de rencontrer Angelina Gagnon et Brad Tremblay!»

La première étape de sélection commencera le 18 août à Montréal, pour ensuite se déplacer dans diverses grandes villes, d’Ottawa à Moncton, en passant par les grands centres urbains du Québec.

De la centaine de candidats retenus, 10 se retrouveront à Montréal chaque semaine, à l’occasion d’une série d’émissions spéciales. Alors que les téléspectateurs seront appelés à voter pour leurs chanteuse et chanteur préférés, les juges repêcheront ceux et celles qu’ils estiment assez talentueux pour poursuivre l’aventure.

Les 50 survivants devront par la suite passer une dernière audition dans les studios de TVA pour espérer faire partie des 20 chanceux qui se produiront au tout premier gala.

«C’est l’fun que le public soit de la partie, mais ça peut être épeurant, surtout quand on regarde les gouvernements qu’on a : on voit bien que le public n’est pas toujours le meilleur juge!» s’est exclamé Stéphane Laporte.

Ce dernier fera partie du jury avec Marianik Giffard, vice-présidente de Produc­tions J, et Pierre Marchand, président du secteur musique de Groupe Archambault.

Articles récents du même sujet