Culture

Festival du film de Juste pour rire: nouveau nom et grandes stars

Marc-André Lemieux, Métro

C’est pour attirer un plus grand nombre de stars de premier plan que le Festival Juste pour rire a décidé de rebaptiser son volet cinéma. Après 12 ans d’existence, Comédia devient le Festival du film de Juste pour rire.

Pour l’instant, la stratégie semble porter fruit. Du 10 au 20 juillet, l’événement accueillera Dany Boon, Seth Rogan et Judd Apatow, les étoiles de l’heure du cinéma international.

«Le nom Juste pour rire, ça parle beaucoup plus aux acteurs, aux distributeurs et aux réalisateurs qu’on invite, explique Paul Ronca, le producteur du rendez-vous.

Le comédien et réalisateur Dany Boon sera des nôtres le samedi 12 juillet afin de présenter Bienvenue chez les Ch’tis, un film qui, avec plus de 20 millions d’entrées dans l’Hexagone, est le plus gros succès en salle de l’histoire du cinéma français.

Du côté américain, les organisateurs dérouleront le tapis rouge (ou vert) pour le producteur Judd Apatow et l’acteur et scénariste Seth Rogen, qui proposeront aux amateurs leur toute nouvelle comédie, Pineapple Express. À en juger par les quelques extraits qu’on nous a montrés hier en conférence de presse, l’équipe derrière Knocked Up, le succès-surprise de l’été dernier, ne semble pas avoir perdu la main.

C’est la méga production française Astérix aux Jeux olympiques qui ouvrira le festival. Pour l’instant, seul Stéphane Rousseau, qui y tient la vedette aux côtés de Clovis Cornillac et de Gérard Depardieu, a confirmé sa présence.

Parmi les autres films qui seront présentés au cours de la dizaine, soulignons Ma vie n’est pas une comédie romantique, de Marc Gibaja, Just Buried, mettant en vedette le Montréalais Jay Baruchel, Con­fessions of a Porn Addict, de Spencer Rice, et Topaze, de Nicolas Pagnol. Celui-ci animera aussi un débat sur l’Å“uvre cinématographique de son grand-père, Marcel Pagnol, le 18 juillet.

Meg Ryan et ses lèvres botoxées seront également au programme dans The Deal, une comédie avec William H. Macy.

Le 12e Festival du film de Juste pour rire marquera aussi la tenue de la première conférence de l’industrie Just Comedy 2008.

«On n’est plus juste un festival de stand-up, note Paul Ronca. On a connu une croissance de 10 à 15 % par rapport à l’an dernier. Pour 2009, on vise une augmentation de 50 %.»

Les courts voient grand

Le Festival du film de Juste pour rire fait une fois de plus honneur à sa réputation de festival de courts métrages le plus  important au monde en présentant 125 films en provenance de 16 pays. L’événement, qui se tiendra au Monument-National, a entre autres donné carte blanche à Jon Lajoie, un Montréalais qui jouit d’une grande popularité sur le site YouTube grâce à ses capsules comiques. L’acteur offrira un spectacle le 18 juillet.

«Ça va être ma version d’un stand-up», dit celui que le réputé magazine américain Variety considérera sans doute bientôt comme l’un des 10 humoristes à surveiller au cours de la prochaine année.

Articles récents du même sujet