Soutenez

Phénomène paranormal

Dora Mittelholcz, Métro Budapest

Avec The Happe­ning, M. Night Shyamalan retourne au genre qui l’a rendu célèbre: le thriller paranoïaque où s’entremêlent éléments surnaturels et conflits fondamentalement humains.

Mettant en vedette Mark Wahlberg, le long métrage raconte l’arrivée soudaine sur Terre d’un phénomène étrange et meurtrier qui provoque un bouleversement du comportement humain.

Métro a rencontré le réalisateur qui, grâce à des films comme Signs, The Village et The Sixth Sense, a terrifié plusieurs millions de cinéphiles partout dans le monde.

Comment vous est venue l’idée du film?

D’habitude, j’ai une réponse vraiment ennuyante à cette question : j’étais étendu sur mon lit et ça m’est tombé dessus. Mais cette fois-ci, ce n’est pas exactement comme ça que ça s’est passé. Je filais en voiture et le vent qui soufflait sur les arbres le long de l’autoroute créait un drôle de son. C’est de cette anecdote sans grande importance que m’est venue l’idée du scénario de The Happening.

Prenez-vous plaisir à faire peur aux gens?

Ma femme croit que je suis le diable parce que, d’aussi loin que je me rappelle, j’ai toujours aimé faire peur aux gens. Quand j’étais petit, je m’amusais à donner la frousse à ma famille. En grandissant, j’ai seulement décidé d’élargir mon cercle de victimes!

Vous faites soit des drames, soit des thrillers. Avez-vous déjà pensé à tenter votre chance dans un autre genre?

J’y ai pensé. Mais dans ma tête, les comédies tournent rapidement au drame. Je peux toutefois vous promettre une chose : mon prochain film sera complètement différent de tout ce que j’ai fait jusqu’à présent.

Souhaitez-vous que The Happening fasse oublier votre film précédent, Lady in the Water, qui avait reçu de très mauvaises critiques?

Non. Je me fous pas mal de ce que les gens ont dit à propos de Lady in the Water. Je voulais juste faire vivre aux gens 90 minutes de pure paranoïa.

Vos films traitent souvent de la foi. The Happening ne fait pas exception à la règle. Pourquoi cette question est si importante à vos yeux?

Je ne sais pas. C’est une question à l’origine de tout ce qu’on fait, en tant qu’humains, je crois. Dans le film, je demande : «Croyons-nous en ceux qui nous entourent? Croyons-nous en l’humanité?»

Quel est le message de The Happening?

Que nous devons croire en nous. Et qu’il y a une raison derrière chaque chose… ce qui est aussi vrai dans notre monde. Par exemple, sans George W. Bush, il n’y aurait pas de Barack Obama.

Croyez-vous que les États-Unis sont prêts pour un président afro-américain?

Je ne sais pas. On verra bien.

The Happening
Présentement en salle

Articles récents du même sujet

Mon
Métro

Toute l'actualité locale au même endroit.

En vous inscrivant à Mon Métro, vous manifestez votre engagement envers la presse locale. + Profitez d’une expérience numérique personnalisée en fonction de vos champs d’intérêt et du quartier où vous résidez. + Sélectionnez vos articles favoris pour une lecture en différé.