Culture

Britney Spears: un divorce à prix d'or

LOS ANGELES – Même si le dialogue est rétabli avec son ex-mari Kevin
Federline et qu’elle bénéficie actuellement d’un retour en grâce auprès
des médias, Britney Spears devrait se souvenir de la note salée de son
divorce qui, selon les documents publiées par les deux conseils à qui
elle a eu recours, s’élève à quelque 466 000 $ US en frais d’avocats.

La
note la plus lourde concerne les honoraires de sa première avocate, Me
Stacy Phillips, qui réclamait, selon la facture figurant au dossier
près de 407 000 $ US pour quatre mois de travail. L’avocate affirme
avoir fait une croix sur quelque 125 000 $ US d’honoraires
supplémentaires dans la même affaire.

Me Laura Wasser, la seconde
avocate appelée à la rescousse de Britney en juin dernier, a eu pour
tâche de négocier l’accord entre le camp Spears et le clan Federline.
Cet accord a permis à la chanteuse de pouvoir passer plus de temps avec
ses deux fils. Pour deux mois de travail, elle réclame 60 000 $ US.

Résultat:
si pour l’instant l’ex-mari a toujours la garde exclusive des deux
enfants, la chanteuse a vu son droit de visite étendu à plusieurs jours
et nuits par semaine.

Marié en 2004, le couple avait
officiellement divorcé en juillet 2007. Britney doit par ailleurs
régler une pension alimentaire de 20 000 $ US mensuels à son son
ex-mari, toujours selon l’accord finalisé le mois dernier.

Défendant
le montant de ses honoraires, Me Phillips avait affirmé au tribunal que
l’affaire avait été particulièrement délicate à plaider suite à la mise
sous tutelle de sa cliente, dont le père James, gère actuellement les
biens, les gains et les avoirs, après que le comportement erratique de
sa fille en début d’année, l’eût conduite à suivre un traitement
psychiatrique.

Du coup, toutes les dépenses effectuées par la
jeune pop star, doivent être validées par un responsable de tutelle
d’un tribunal de Los Angeles. Le clan Spears, dont le père et les
nouveaux conseils, a annoncé la semaine dernière qu’il fera appel du
montant des honoraires réclamés par Me Phillips.

Articles récents du même sujet