Culture
01:00 22 avril 2009 | mise à jour le: 22 avril 2009 à 01:00 temps de lecture: 3 minutes

TVA présente La collection, une incursion divertissante dans le milieu de la mode

Après la fin de Star Académie, TVA sort les gros canons avec sa nouvelle émission La collection. Cette téléréalité, animée par Chantal Lacroix, devrait river plusieurs téléspectateurs à leur écran ce soir, à 20 h.

La collection met à l’épreuve 10 jeunes desi­gners qui devront, au fil des huit semaines que durera l’émission, concevoir, dessiner et créer des tenues en un temps record. Chaque semaine, leur travail sera évalué par trois juges : l’animatrice Isabelle Racicot – qui représentera l’Å“il du public -, la designer Marie Saint Pierre et le styliste new-yorkais Dick Walsh.

À la fin de l’aventure, il ne restera qu’un ou une designer qui signera une collection complète de vêtements automne 2009, mise en vente dans tous les magasins La Baie du Québec. Le gagnant ou la gagnante obtiendra également un contrat de 100 000 $ de la chaîne de magasins à grande surface.

Après l’écoute de la première émission, on peut penser que La collection  séduira un large public. C’est qu’elle utilise des procédés qui ont fait leurs preuves jusqu’à ce jour.

Suspense avant de passer à la pause, participants qui craquent ou disent du mal les uns des autres, courses contre la montre, épreuves originales : tous les ingrédients sont là pour faire une bonne heure de télévision.

Avec Chantal Lacroix à l’animation, TVA a également vu juste. L’ancienne reine de TQS est à l’aise comme un poisson dans l’eau dans cette téléréalité, où elle peut aussi bien consoler un designer saisi d’un trop-plein d’émotion que dicter les consignes des épreuves avec le dynamisme et le grand sourire qu’on lui connaît.

Grosse machine
En regardant le premier épisode de la série, on s’aperçoit tout de suite que TVA a mis le paquet pour faire de son nouveau bébé une émission semblable à sa cousine américaine, Project Runway.

L’atelier où les designers manient tissus, ciseaux et machines à coudre est spacieux, moderne et bien équipé. La réalisation est léchée et n’a rien à envier à celle des galas du dimanche de Star Académie.

Mais qui dit grosse production dit gros budgets, et le réseau de télévision a dû s’entourer de nombreux commanditaires pour réussir à présenter une émission aussi glamour. Cela se sent, malheureusement, car les placements de produits sont un peu trop présents.

Autre point agaçant : La collection renvoie de façon peu subtile aux autres offres télévisuelles de TVA. Ainsi, le premier mandat des designers consiste à confectionner la robe que portera Chantal au Gala Artis, et les mannequins qui présenteront les créations des concurrents durant les défilés sont les beautés du Banquier!

En dépit de ces publicités nullement dissimulées, La collection réussit à nous garder en haleine grâce à son montage nerveux et à ses revirements de dernière minute. Reste à savoir si, une fois le sentiment de nouveauté passé, les talentueux designers continueront de nous divertir.

La collection

Sur les ondes de TVA
Les mercredis à 20 h

Articles similaires