Culture

MusiquePlus disparaîtra des ondes l’été prochain

MusiquePlus disparaîtra des ondes l’été prochain
Les studios de MusiquePlus. Tirée de Google Maps

Une page importante de l’histoire de la télévision québécoise s’est tournée jeudi lorsque Groupe V Média a annoncé la fin de la chaîne MusiquePlus. Fondée en septembre 1986 par Moses Znaimer et Pierre Marchand, la chaîne «changera de vocation» à compter du mois d’août prochain.

D’ici quelques mois, la marque qui viendra remplacer la chaîne à vocation musicale proposera une formule renouvelée auprès de son jeune public, sous forme principalement de séries et de films de fiction.

La nouvelle a eu l’effet d’une bombe dans le milieu de la télévision, provoquant de nombreuses réactions sur les réseaux sociaux. «La fin d’une époque… tellement fière d’avoir pu en faire partie!! Merci», a tweeté Sonia Benezra, qui a animé la célèbre émission Rock Velours.

Lors d’un point de presse tenu en matinée, le vice-président exécutif de Groupe V Média, Dimitri Gourdin, a expliqué que malgré sa popularité constante au Québec, MusiquePlus n’est plus qu’un «attachement de nostalgie» aux yeux des téléspectateurs.

Sur les réseaux sociaux, la chaîne a elle-même confirmé la nouvelle en disant vouloir «laisser sa place dès l’automne à une toute nouvelle chaîne de fiction», et ce, «afin de s’adapter aux nouvelles habitudes d’écoute».

«La marque MusiquePlus vivra autrement et on regarde quelle serait la meilleure façon [de le faire].» -MusiquePlus, sur sa page Facebook.

La chaîne ajoute que «sur cette page ou sur Noovo.ca [le site de diffusion de contenus de Groupe V Média], elle continuera d’offrir du «contenu MusiquePlus», demandant à ses membres de demeurer à l’affût dans les prochaines semaines.

Pendant 33 ans, MusiquePlus n’a pas seulement été un média culturel important de la télévision québécoise, mais s’est aussi révélée être un tremplin pour plusieurs vedettes du show-biz québécois. Des personnalités publiques comme Véronique Cloutier, Anne-Marie Withenshaw, Geneviève Borne, Claude Rajotte, Sonia Benezra et Anne-Marie Losique ont débuté leur carrière à la station.

Mais la transition qu’a opérée la chaîne dans les dernières années n’a pas été laissée au hasard. Le Groupe V Média, qui a acquis l’entreprise il y a six ans, a choisi de concentrer sa programmation sur des films et séries états-uniennes. Malgré ces efforts, la chaîne n’occupe qu’à peine 1% des parts de marché aujourd’hui.

Selon le Groupe V, cette transformation n’entraînera aucune perte d’emploi, mais causera la disparition des ondes de trois émissions originales, dont une animée par l’humoriste Jérémy Demay. L’autre propriété de V, la chaîne Max, file quant à elle un très bon coton, avec une augmentation notable de 75% de ses parts de marché depuis l’automne.

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *