Culture
06:29 16 mars 2021 | mise à jour le: 16 mars 2021 à 07:07 temps de lecture: 3 minutes

De Fellini à Caroline Monnet, tour d’horizon du 39e FIFA

De Fellini à Caroline Monnet, tour d’horizon du 39e FIFA
Photo: Collaboration spéciale FIFA«Mobilize» de Caroline Monnet est présenté au 39e FIFA

La 39e édition du Festival International du Film sur l’Art (FIFA) s’ouvre mardi soir avec la projection de Beijiing Spring d’Andy Cohen et Gaylen Ross au Cinéma Impérial. Jusqu’au 28 mars, près de 250 courts et longs métrages seront projetés en ligne partout au Canada, mais aussi en salle grâce à l’assouplissement des mesures en zone rouge.

Devant la richesse de la programmation du 39e FIFA, Métro vous souffle quelques suggestions.

Fellini en image

Afin de marquer le centenaire du maître du cinéma italien, Federico Fellini, le FIFA a retenu deux oeuvres singulières dans sa sélection officielle. Fellini premières fois de Paul Tana, tout d’abord, retrace l’apport de l’artiste derrière La dolce vita et Huit et demi pour plusieurs générations de cinéastes québécois. Attablés au Caffè Italia du boulevard Saint-Laurent, ceux-ci se livrent sur leur rapport et leur initiation au réalisateur.

Puis, Fellini fine mai d’Eugenio Cappuccio brosse un intime portrait de celui qui a notamment dirigé Marcello Mastroianni et Claudia Cardinale. Un film rendu possible grâce à des archives d’entrevues, dont certaines sont inédites.

En ligne

Portraits de légendes

Un architecte emblématique, un peintre et sculpteur reconnu pour ses nus et une artiste contemporaine serbe… Voilà trois films sur trois créateurs qui ont piqué notre curiosité.

Le documentaire Frank Lloyd Wright — The Phoenix from the Ashes de Sigrid Faltin revient sur le parcours sans compromis du concepteur du musée Guggenheim à New York et de la résidence Fallingwater en Pennsylvanie, tandis que dans Modigliani et ses secrets, Jacques Lœuille fait la lumière sur certaines étapes de sa vie souvent qualifiée de bohème.

Homecoming — Marina Abramovic and Her Children est une autobiographique dans laquelle elle se confie lors de retour à Belgrade, sa ville natale. Le film agit comme plongée dans son univers avant-gardiste, dont les performances sont ses «enfants».

En ligne

Des cartes blanches éblouissantes

Des personnalités et institutions de renom ont été invitées aux différentes cartes blanches de ce 39e FIFA. L’artiste multidisciplinaire franco-anishinaabe Caroline Monnet a intitulé la sienne
Façonner l’avenir. La programmation tourne autour de courts métrages issus d’une nouvelle génération de réalisateurs autochtones. On y verra, entre autres, Shimasani de Blackhorse Lowe et son film Mobilize.

On est aussi très intrigué par les cartes blanches du MoMA – déclinées en trois parties – mais aussi celles de Ronald Rose-Antoinette en collaboration avec le MAC, du festival mexicain Fotogenia et du Beirut Art Film Festival.

En ligne

Le 39e FIFA, c’est aussi…

  • Comme une vague de Marie-Julie Dallaire, le 19 mars à 17h15 au Cinéma Impérial
  • Mon père et sa mélancolie de Xiaodan He, en ligne
  • Art in the Twenty-First Century: Borderlands d’Ava Wiland et Rafael Salazar Moreno, en ligne
  • Body Place Image de Gigisha Abashidze, en ligne
  • La grande marche des petites choses de Raphaëlle De Groot et Aurélie Collignon, en ligne
  • Secret City d’Astero Styliani Lamprinou, en ligne

Articles similaires