Culture

Critiques CD: Bernhari, FKA Twigs, Opeth…

Cette semaine, l’équipe de Métro a écouté les derniers albums de Bernhari, FKA Twigs, Willows, Opeth et Certifié country – d’hier à aujourd’hui.

Poésie
Bernhari
Bernhari
Note: Note critiques CD 3.5sur5

Avec ce premier album lancé ce soir au FME, l’auteur-compositeur-interprète montréalais Bernhari signe une œuvre d’une grande élégance. Réalisée par Emmanuel Ethier, qui a travaillé avec Jimmy Hunt, cette offrande brille d’arrangements tout en finesse, de textes qui n’ont pas peur de la complexité, de chœurs fougueux et de grandes envolées. Au fil des pièces, Bernhari, Alexandre de son prénom, cherche une certaine Kryuchkova, fabrique une arbalète, marche sur Sainte-Catherine et se retrouve à l’Ouest sauvage. On le suit.
– Natalia Wysocka

 

Trip
FKA Twigs
LP1
Note: Note critiques CD 3.5sur5

Encensé de toutes parts, LP1 est une étrange créature. Ce premier album studio de la Londonienne FKA Twigs nous plonge dans des ambiances tantôt aériennes et apaisantes, tantôt troubles et limite inconfortables, tantôt encore voluptueuses et sulfureuses. Teintées de sonorités trip-hop qui rappellent le règne de Portishead, les pièces sont toutes imbibées par la voix douce, sensuelle et singulière de l’artiste. Cadeau: sur Two Weeks, Twigs fait même un clin d’œil au grand classique kitch All Out of Love, d’Air Supply. Et en plus, ça marche.
– Natalia Wysocka

 

Nouvelle voix
Willows
Willows
Note: note critiques CD 3sur5

Willows, c’est le nouveau nom de scène de Geneviève Toupin, auteure-compositeure-interprète franco-manitobaine. C’est aussi le titre de son troisième disque, sur lequel la chanteuse, malgré son nom de plume à consonance anglophone, s’exprime en français de sa voix mélodieuse et agréable. De jolies pièces folk dépouillées et intimistes, qui apparaissent parfois un peu génériques toutefois. On aime particulièrement la rythmée Entends-tu? et la mélancolique Stardust Motel.
– Jessica Émond-Ferrat

 

Pâle confusion
Opeth
Pale Communion
Note: note critiques CD 3sur5

Il y a longtemps qu’Opeth ne nous avait pas laissés perplexes. Ce qui devait être la suite logique du virage vintage prog amorcé sur Heritage a plutôt des airs de pastiche un peu brouillon. Pale Communion recèle bien des moments de grandeur, où la formation suédoise montre qu’elle peut encore défricher de nouvelles terres. L’impression globale reste toutefois celle d’un exercice de style qui s’éternise. À croire qu’en reniant le métal, le groupe a aussi sacrifié sa sensibilité unique. Pour la première fois en 20 ans, Opeth rate la cible.
-Maxime Huard

 

Respect
Artistes variés
Certifié country – d’hier à aujourd’hui
Note: note critiques CD 3sur5

Cette compilation célèbre l’héritage country d’ici; héritage qui continue de s’enrichir. En fait, c’est une véritable collection de 21 titres, provenant d’enregistrements faits à Radio-Canada dans des émissions variées, par plusieurs artistes, de Willie Lamothe à Bourbon Gauthier, en passant par Éric Goulet, Elisapie Isaac et les Hay Babies. Malgré ces quelques noms actuels, pas de «country-folk-indie» ici. Certifié country offre un panorama fidèle aux racines, qui plaira surtout aux amateurs purs et durs.
– Andréanne Chevalier

Articles récents du même sujet