Culture

L’invitation au voyage de M. Bruno

Photo: Yves Provencher/Métro

Dès jeudi prochain, Bruno Blanchet reconquiert le petit écran avec Les vacances de Monsieur Bruno, qui porte sur son périple de trois mois au Vietnam, au Cambodge et en Thaïlande. Une émission drôle, loufoque, allumée, sensible, remplie de rencontres amusantes.

L’aventure
«Monsieur Bruno» voyage avec une petite valise vieillotte. Il porte un chapeau, une cravate, un gilet et un veston. Parfois même un trench-coat. Le personnage est inspiré de Monsieur Hulot, interprété par Jacques Tati. «Je l’admire, confie Bruno Blanchet. Il est facile à distinguer dans une foule. Tu peux l’imaginer n’importe où!»

Les 13 épisodes de Les vacances de Monsieur Bruno amènent les téléspectateurs ailleurs. Pas seulement géographiquement, mais aussi dans la formule. «On trouvait que, généralement, dans les émissions de voyage, il n’y a pas assez de “bonjour” et de “bye-bye”. On y tenait. Et tourner en continu permettait de vivre ces moments-là», raconte le globe-trotter.

Dans cet esprit, Bruno rencontre par exemple les habitants de Cua Van, un village flottant appelé à disparaître, au Vietnam. Autant ses au revoir sont émouvants, autant les rencontres qu’il fait – parfois en compagnie de ses autres personnages – peuvent être rigolotes. «On a été accueillis de façon exceptionnelle.»

Vietnam
Monsieur Bruno connaissait moins le Vietnam. «Ma plus grande surprise, ç’a été l’hospitalité. Pour faire la fête, les Vietnamiens sont formidables! On boit, on mange, on fait du karaoké.»

Cambodge
Ce que l’équipe a réalisé au Cambodge, selon Bruno Blanchet, est «plus près du backpacking dans un esprit plus routard.»

Thaïlande
«Je vis en Thaïlande. Mais j’ai voulu aller dans des endroits où je n’étais jamais allé», affirme Bruno Blanchet.

Les vacances de Monsieur Bruno
À Évasion
Dès le 11 septembre à 20h

Articles récents du même sujet