Explorez
Contenu de notre partenaire

Un nouveau festival à Laval!

Photo: Festival MOSAÏQUE Laval

Du 26 au 29 août, à deux pas du métro Montmorency, se tiendra la première édition du Festival MOSAÏQUE Laval.

Le Festival MOSAÏQUE Laval s’inscrit dans la lignée des grands événements qui mettent de l’avant les artistes des diversités culturelles. L’équipe souhaite présenter des artistes résolument modernes, à l’image du Québec d’aujourd’hui. C’est donc ce que vous retrouverez à MOSAÏQUE, grâce à des prestations comme celle de TEKE::TEKE, septuor aux origines diverses dont la proposition musicale de surf-rock japonais ne laisse personne indifférent. Au cours des quatre soirées seront également rassemblés Sarahmée, Afrikana Soul Sister, Elisapie, Mateo, Laraw et Fwonte, portrait fidèle de l’offre musicale contemporaine aux univers artistiques diversifiés et sensibles. 

Bien que l’on souhaite que l’événement attire un maximum de Lavallois et Lavalloises, c’est toute la population du Grand Montréal qui y est conviée. « On espère développer un nouveau pôle culturel à Laval, afin d’inverser un peu les tendances, question que la diversité dans les arts se déploie aussi à l’extérieur de Montréal », révèle Chloé Saintesprit, la présidente d’honneur du Festival.

« L’idée, c’est de fédérer les Lavallois autour d’un événement festif en mettant de l’avant des valeurs d’inclusion, de partage et de vivre ensemble, mieux ancrées dans la réalité de 2021. Nous avons pensé l’événement pour qu’il soit le plus rassembleur possible, pour toutes les tranches d’âge – familles, enfants et ainés – en présentant des artistes qui répondent à toutes ces demandes »

Chloé Saintesprit, présidente d’honneur du Festival MOSAÏQUE Laval
Chloé Saintesprit, présidente d’honneur. Crédit photo: Léa Febbraro.

Répondre à la demande de la population

Le Festival MOSAÏQUE est né en 2019, sur la table de travail de la Centrale des artistes, organisme qui a imaginé et créé l’événement. La Centrale constate alors une sous-représentation des personnes issues des diversités culturelles dans ses activités régulières, et ce, malgré le fait que Laval soit l’une des villes les plus multiculturelles au Québec.

Désireux de porter ses réflexions plus loin, l’organisme mandate la firme SOM afin de réaliser une étude sur les habitudes et les besoins culturels des citoyen(ne)s lavallois(es). On en arrive alors à un constat révélateur: alors que 26 % des Lavallois(e)s sont issu(e)s des diversités culturelles, environ 93 000 citoyen(ne)s (soit environ le tiers de la population) sont d’avis qu’il n’y a pas suffisamment d’événements interculturels dans leur ville. Il s’agit de l’un des besoins auquel entend répondre le Festival MOSAÏQUE.

Favoriser le vivre-ensemble

Le nom du Festival n’est pas étranger à la mission que l’équipe s’est donnée, symbolisant la force de la diversité dans toutes ses nuances, afin de créer un événement qui force une prise de conscience collective.

La Centrale des artistes a veillé à ce que l’élaboration du Festival dépasse le simple fait de rassembler des artistes issus des diversités culturelles, en célébrant plutôt chaque individu dans son entièreté. On a donc mis en place un comité de consultation, constitué d’experts et d’expertes issu.e.s des diversités et œuvrant notamment en immigration, au sein d’autres organismes communautaires et dans le milieu des affaires, afin d’écouter les recommandations de tous, pour ne pas glisser dans les stéréotypes culturels.

« Sans complètement rejeter les pratiques artistiques traditionnelles, on voulait vraiment ancrer l’événement au 21e siècle en proposant quelque chose qui osait être différent. C’est ce qui a motivé tous nos choix. Pour cette première édition, c’est la musique qui s’est imposée, par la force des choses, car c’est un langage universel, mais aussi parce que la pandémie compliquait un peu la logistique de l’événement. Dans les prochaines années, on aimerait beaucoup intégrer d’autres formes artistiques, comme les arts visuels. »

Carl-Éric Hudon, programmateur artistique du Festival MOSAÏQUE Laval

Cette première édition promet quand même d’être très relevée, avec sept artistes musicaux, une troupe de dance et quatre D.J., qui se produiront sur quatre soirées. M. Hudon annonce déjà une représentation surprise pour le dimanche soir! Rendez-vous au Métro Montmorency, les 26, 27, 28 et 29 août prochains! Les billets sont gratuits, mais vous devez quand même réserver vos places!

QUAND : les 26, 27, 28 et 29 août prochains à partir de 20 h
LIEU : À deux pas du métro Montmorency, au Village Laval

Pour plus d’information, rendez-vous au festivalmosaiquelaval.com









Explorez est un contenu publicitaire produit par ou pour des annonceurs.