Explorez
Contenu promotionnel

Financement participatif en capital: Hardbacon récolte 200 000$ en moins d’une heure

La start-up montréalaise Hardbacon, qui exploite l’application et le site de finances personnelles du même nom, a lancé ce matin une campagne de financement participatif en capital sur FrontFundr. Moins d’une heure après le lancement de la campagne, Hardbacon avait déjà récolté 200 000$, soit 40% de son objectif de 500 000$. Force est d’admettre que cette entreprise, qui s’est associée au journal Métro pour lancer Parlons Bacon en janvier dernier, a le vent dans les voiles.

Qu’est-ce que Hardbacon?

Fondée en 2017 par l’ancien journaliste de Les Affaires Julien Brault, Hardbacon est une application de finances personnelles qui permet à ses utilisateurs de faire un budget basé sur leurs transactions réelles, puisque Hardbacon se synchronise directement avec les comptes bancaires et cartes de crédit de ses utilisateurs.

S’il existe de nombreuses apps de budget, Hardbacon se démarque en étant un guichet unique pour s’occuper de ses finances. En effet, l’application permet également de créer un plan en fonction de ses objectifs financiers, de même que de faire le suivi de tous ses comptes d’investissement.

Hardbacon est également un média de finances personnelles de plus en plus prisé, avec pas moins de 232 000 visiteurs uniques mensuels qui se rendent sur le site chaque mois pour utiliser son application, magasiner des produits financiers grâce à ses comparateurs, ou encore lire des articles sur différents enjeux liés aux finances personnelles.

L’arme secrète de Hardbacon: les comparateurs

Si Hardbacon vient de lancer une nouvelle ronde de financement, c’est pour capitaliser sur la croissance exceptionnelle de l’entreprise, qui tire son origine du début de la pandémie. En effet, selon son PDG Julien Brault, les revenus de Hardbacon ont crû de 1000% depuis le début de la pandémie et son trafic a progressé de 1900%. « En mars 2020, des milliers de Québécois se sont retrouvés au chômage en même temps qu’ils voyaient leurs placements s’évaporer, explique Julien Brault, PDG de Hardbacon. C’est à ce moment qu’on a décidé de rendre l’application gratuite et de lancer des comparateurs de produits financiers pour aider les gens à passer à travers la crise.»

Les comparateurs de Hardbacon permettent aux Québécois de payer moins de frais, en plus d’obtenir davantage de récompenses sur les achats qu’ils effectuent avec leurs cartes de crédit. En effet, en allant sur leur comparateur de cartes de crédit, il suffit d’entrer ses dépenses et l’algorithme de Hardbacon nous propose les cartes de crédit qui nous permettront d’obtenir le plus de remises en argent ou de points de récompense en fonction de nos dépenses.

Les utilisateurs de l’application de Hardbacon, pour leur part, peuvent obtenir des recommandations encore plus précises, puisque Hardbacon est en mesure d’analyser l’utilisation de leurs différents produits financiers afin de leur faire des recommandations personnalisées. Aussi, Hardbacon ne compare pas seulement les cartes de crédit, mais tout un éventail de produits financiers incluant :

Ces comparateurs ont grandement contribué à la croissance de Hardbacon, faisant partie des pages les plus consultées de son site Web. Qui plus est, chaque fois qu’un utilisateur souscrit à un produit via l’un de ses comparateurs, Hardbacon obtient un frais de référence de l’institution financière ou du courtier offrant ledit produit.

Qu’est-ce que le financement participatif en capital?

Traditionnellement, les entreprises en forte croissance comme Hardbacon sont financées par des investisseurs aux poches profondes comme des anges financiers (ou des dragons, pour les amateurs de l’émission du même nom diffusée à Radio-Canada) et des fonds de capital de risque.

Hardbacon ayant pour mission de démocratiser le système financier canadien, l’entreprise s’est dès ses débuts tournée vers le financement participatif en capital pour se financer. En effet, avant le début de la ronde en cours, l’entreprise avait déjà obtenu pas moins de 2,3 millions de dollars de cette manière, dont plus de 1,3 million lors de sa ronde de financement 2020, qui avait atteint 274% de son objectif initial.

Pour ceux qui sont intéressés à investir dans la ronde en cours, sachez qu’il est possible de devenir co-propriétaire de la start-up montréalaise en échange d’un investissement d’entre 500$ et 10 000$.


Pour plus de détails sur les termes de l’investissement, consultez la campagne de Hardbacon sur FrontFundr.





Explorez est un contenu publicitaire produit par ou pour des annonceurs