Inspiration

Caracol: Deux sœurs et leurs bijoux

Caracol, ce sont des bijoux et accessoires qui rappellent le look bohème chic, simples et organiques, tout en formes géométriques. Caracol, ce sont aussi deux sÅ“urs, Eve et Patricia Chagnon; deux artistes, deux femmes d’affaires qui célèbrent cette année les dix ans de leur griffe.

En 1998, elles n’étaient âgées que de 21 et 23 ans. Alors que Patricia commençait l’université, Eve créait déjà à partir de matières premières dégotées à l’étranger. Les premiers étés de leur association, elles les ont même passés sur la route.

«Au départ, nous faisions beaucoup de création et un peu d’importation, se souvient Eve, qui avoue avoir été formée à la confection de bijoux à l’école de la vie. Aujourd’hui, c’est l’inverse.»

Au fil des ans, elles ont ajouté des sacs et des porte-monnaie à leurs collections, qui sont maintenant distribuées dans quelque 400 points de vente au Canada. «Nous fonctionnons par coups de cÅ“ur, expliquent-elles. Nous n’avions pas pensé élargir notre gamme, mais ça s’est fait naturellement.»

Travail d’équipe

Le secret de leur succès? «Nous formons une belle équipe», révèle Patricia. «Nous nous sommes toujours partagé la même chambre, poursuit sa sÅ“ur. Donc, il y a longtemps que nous avons appris à connaître la personnalité de l’autre!»

Ainsi, Eve voit au côté artistique de l’entreprise – l’image de marque, la création, la vente -, tandis que Patricia s’occupe de la gestion et des ressources humaines et financières. «Au début, nous faisions toutes les deux un peu tout, évoque cette dernière. Avec l’évolution de l’entreprise, nous avons pu nous concentrer sur les domaines qui nous intéressent le plus.»

Articles récents du même sujet