Inspiration
13:10 18 février 2016 | mise à jour le: 18 février 2016 à 13:10 Temps de lecture: 2 minutes

Pourquoi Blake Lively aurait dû décroiser ses jambes lors d’un défilé de mode

Pourquoi Blake Lively aurait dû décroiser ses jambes lors d’un défilé de mode
Photo: Crédit photo: Getty Images

Blake Lively a enfreint une règle (non-écrite!) des semaines de mode et ses fans se divisent en deux camps.

Assise à la première rangée du défilé de Michael Kors cette semaine, Blake Lively a refusé de décroiser ses jambes lorsque le défilé a commencé. Où est la controverse, vous demandez-vous?

En fait, il est primordial de décroiser les jambes lorsqu’on est assis en première rangée des défilés de mode, et ce, pour plusieurs raisons. Tout d’abord, c’est que les pieds qui dépassent vont gâcher les photos des photographes. C’est beaucoup plus joli s’il y a une symétrie des rangées. En plus, les jambes créent de l’ombre sur la passerelle.

Ensuite, c’est pour la sécurité des mannequins, qui, parfois, ne marchent pas en ligne droite. Lors de défilés plus extravagants, plus théâtraux, les mannequins peuvent avoir à se promener tous bords tous côtés et risqueraient de trébucher sur les pieds qui ne sont pas au sol.

Un membre de l’équipe Michael Kors était venu demander à Blake Lively de décroiser ses jambes avant le défilé, mais elle a refusé. Ensuite, ce sont les photographes qui lui ont demandé, en vain. Selon des journalistes qui étaient sur place, l’actrice aurait gardé ses jambes croisées pendant un peu plus de cinq minutes, avant de changer de position.

Articles similaires