Manger et boire local

Du vin québécois sous serre!

Vins Beau Joe
Les recommandations de la semaine des vinfluenceurs Beau Joe Photo: Gracieuseté Beau Joe

Personne n’a dit que la production de vin au Québec était une tâche facile. Bien que l’on observe un prolongement de la saison viticole depuis les 40 dernières années, les imprévus climatiques tels qu’un gel prématuré ou une saison hivernale moins enneigée ont des impacts importants sur la production du vin. Nos vignerons doivent constamment faire preuve de créativité pour déjouer les obstacles que pose notre climat québécois. 

Alors que la plupart des vignerons se préparent à couvrir leurs vignes pour l’hiver, le vignoble Zyromski dans la région des Hautes-Laurentides propose quant à lui une solution innovante lui permettant d’allonger sa saison viticole: travailler la vigne au sein de serres intelligentes.

Grâce à l’environnement contrôlé de celles-ci, la culture de la vigne devient possible, en particulier pour les cépages vitis vinifera, comme le merlot, le gamay, le pinot noir, le sauvignon et le chardonnay, qui sont plus sensibles au froid. Le vignoble travaille également des cépages autochtones (Saint-Pépin, crescent, marquette) à l’extérieur.

Pour Julie Zyromski, copropriétaire du vignoble avec son père, Frank, c’est parti avant tout d’une expertise familiale. Avec 45 ans de serriculture derrière la cravate, ils voulaient transposer leur approche dans la production de vins de cépages nobles.

Nous avons testé deux de leurs petites merveilles bio. Le Sauvignon (35$), un blanc croquant, plein d’énergie, idéal pour l’apéro ou pour accompagner des sushis et du poisson frais. Psst: un vin québécois 100% sauvignon, c’est assez rare. Il fait bon d’y goûter!

Le Confluent (27$), petite bombe de nectarine et de melon miel confits, est un assemblage de raisins autochtones et européens (Saint-Pépin, sauvignon, chardonnay). Psst #2: cette cuvée est un coup de cœur de la vigneronne. 

Découvrez les vins Zyromski ici: Douceurs du marché, Marché La Pantry par Dany Bolduc, Ça va barder, Le Vinologue


Pour les curieux qui désirent comparer deux sauvignons du «Vieux Monde» et du «Nouveau Monde», on propose le Cendrillon (27,65$), un vin travaillé en biodynamie en Loire (France). Retrouvez-y des notes de citron confit, un vrai plaisir à boire. 

Vin Cendrillon
Gracieuseté

Bonne dégustation! 

Suivez les Beau Joe dans le Journal Métro à tous les mois pour découvrir leurs coups de cœur locaux.

Inscrivez-vous à notre infolettre et recevez un résumé quotidien de l’actualité de Montréal.

Articles récents du même sujet