Jeux de société
10:00 6 mars 2020 | mise à jour le: 20 mai 2020 à 17:47 temps de lecture: 10 minutes

2020 pour les éditeurs québécois (4/4)

2020 pour les éditeurs québécois (4/4)

L’an passé, j’ai fait une série d’article en trois parties titrée Tour d’horizon pour les éditeurs québécois (pour les intéressés : partie 1, partie 2, partie 3). Le tout avait été reçu avec beaucoup d’intérêt tant de la part des éditeurs que des lecteurs, c’est pourquoi cette année je réitère.

Si l’an passé, j’ai 16 éditeurs québécois qui ont répondu à mon appel, cette année ils sont une 20aine! À noter que par soucis d’équité, j’ai, cette année encore, simplement classé les éditeurs par ordre alphabétique. Aujourd’hui : Randolph Éditions, Scorpion Masqué, Synapses Games, Sociojeux et Triton Noir.

Randolph Éditions

De côté de Randolph Éditions, l’année 2020 sera très chargée. Le jeu TTMC qui s’est entièrement vendu en quelques semaines sera mis à jour et réimprimé. Tout comme Vin Mystère qui s’est liquidé en 3 semaines après sa sortie. De plus, une suite, Bière Mystère, en collaboration, encore une fois, avec Jessica Harnois devrait sortir cet été.

La série de jeux de question coopératifs Links, qui contenait deux titres, aura droit à un petit coup de fraicheur. Retitré Linkto, un troisième jeu, cette fois-ci sur le thème de la Terre (écologie, biologie, climat, etc.) est en préparation. De plus, les deux premiers jeux distribués sur 15 territoires à travers le monde seront réimprimé avec une petite mise de la difficulté pour les rendre plus accessibles.

De son côté, la collection L’osti d’jeu aura droit à une version familiale. Il sera possible de créer toutes sortes de blagues pour jouer avec les enfants. On devrait être loin du côté trash de titre-phare de Randolph Éditions. D’ailleurs, une gamme enfant devrait voir le jour cet automne avec un premier jeu qui sera développé en collaboration avec une « personnalité très connue ». À suivre…

Finalement, 4 jeux d’éditeurs internationaux seront localisés en version québécoise par l’équipe d’édition. Tout d’abord, un jeu de défis et de party, Sick & Twisted Charades de Ravensburger sera probablement retitré Mimes intenses & Tordu par l’équipe. Ensuite, deux jeux de Big Potato sont prévus : Blockbuster (probablement Club Vidéo), un jeu pour les amateurs de cinéma, et Quelle Couleur, jeu de party cérébral prévu pour ce printemps, où il faut faire des liens entre les couleurs et les questions. Finalement, City Blox, un jeu familial d’organisation spatiale, conçu par un Norvégien anciennement employé chez Lego, sera traduit et adapté.

Pour pouvoir produire tous ces jeux, l’équipe d’édition s’est, sans surprise, agrandie en début d’année. Il sera d’ailleurs possible de les rencontrer à Jeux au boute pour tester de leurs prototypes ainsi qu’au Salon du Jeu et du Jouet de Québec et au Salon du Jeu de Société de Montréal en fin d’année.

Scorpion Masqué

logo scorpionmasque
logo scorpionmasque

L’équipe du Scorpion Masqué s’est agrandie l’année dernière avec l’ajout de Matthew Legault, ancien d’Asmodee Canada. Sa mission est de travailler le côté anglophone de l’éditeur montréalais. L’objectif est notamment de pouvoir sortir les versions françaises et anglaises de leurs jeux simultanément. Parmi les projets « non-jeux », l’éditeur aussi vise à créer un blog en ligne qui regrouperait tout le contenu de ses infolettres.

Côté nouveaux jeux, le premier titre, dont la sortie officielle est le 13 mars, est Mia London et l’affaire des 625 fripouilles, un jeu d’Antoine Bauza (La Chasse aux Montres chez le même éditeur) et de Corenthin Lebrat. Pour les plus vieux, un jeu coopératif reprenant le principe du Mastermind mais avec des mots est en production. Portant le titre de Master Word, les joueurs incarnent des chercheurs qui recherchent un mot secret connu par un seul joueur : le guide. Pour y arriver, ceux-ci donnent des mots au guide qui doit indiquer combien de mots aident à deviner le mot secret. Les chercheurs ont 7 rondes pour trouver!

Les titres connus ne sont pas en reste. Tout d’abord, le premier jeu et grand succès (400 000 copies vendues) J’te gage que… devrait revenir sous une nouvelle édition avec de nouveaux défis. De plus, la suite de Zombie Kidz Evolution, titré Zombie Teenz Evolution, est en préparation. Continuant l’histoire du premier où les enfants ont réussi à barricader l’école, le jeu visera un public un peu plus vieux (8+). L’objectif, explique l’éditeur, est de surprendre les joueurs qui n’ont pas fait le premier opus, mais de surprendre encore plus ceux qui y auraient joué. Sortie prévue pour octobre.

Sociojeux

Sociojeux est dans le paysage ludique depuis de très nombreuses années. Principalement un service d’animation de jeux de société, l’entreprise a récemment acquis les droits pour Tictactactic. Avec ce jeu quelque part à mi-chemin entre le jeu de société et le jeu d’habilité, l’équipe songe à développer une gamme dans cet esprit. L’objectif est de viser les réseaux d’animation : pubs et café ludiques, écoles, hôtels, …

Entretemps, le nouvellement éditeur prévoit redévelopper entièrement le jeu : créer plusieurs façon de jouer, modifier les règles originales pour les rendre plus intéressantes, etc. Comme il existe déjà deux variantes matérielles (avec des billets collées et non-collées), le jeu a déjà une porte ouverte à des règles différentes. Sociojeux regarde aussi la possibilité d’en produire des petites quantités ou à la demande. Idéalement, tout le matériel serait produit localement à l’image de ce que fait Opla en France. Finalement, l’entreprise offre toujours le service de conception de versions géantes de jeux déjà sur le marché : Villa Paletti, Panic Tower, etc

Synapses Games

Synapses Games logo

Synapses Games, qui s’était glissé à la dernière minute dans ma série d’article de l’année passée, commence 2020 avec son deuxième jeu : Crazy Tower. Conçu par quatre québécois, dont le fondateur d’Astrolabe Interactive, le jeu d’équilibre est sorti dans 21 pays.

Un autre jeu québécois est prévu cette année : Cóatl. Le gagnant du Concours du Dimanche des Protos 2019 à La Récréation est dans le dernier droit de la production. Dans une univers s’inspirant de la mythologie aztèque, les joueurs doivent construire des serpents en imbriquant des pièces de différentes couleurs. Ici, l’éditeur a voulu faire attention aux détails en proposant des éléments forts thématiquement : dieux issus de la culture aztèque, calendrier aztèque, sacs en tissus mexicains, etc.

Parallèlement, l’équipe planche sur un jeu de Jay Cormier (Junk Art, RockPaper Wizard, Belfort) qui devrait sortir début 2021. Ce premier jeu d’un auteur hors-Québec sera un jeu de party en équipe où il faut relier des icônes sur un plateau pour faire deviner un mot.

Sinon, au courant de l’année, l’équipe prévoit plusieurs partenariats avec des boutiques, pubs et cafés ludiques pour promouvoir leurs jeux. Ils seront aussi de retour à Essen cette année. Finalement, ils travaillent sur un nouveau jeu secret pour passionnés qui demandera beaucoup de tests. Ils invitent donc les joueurs à suivre leur page Facebook pour des appels aux testeurs.

Triton Noir

logo tritonnoir

Si le Triton Noir a passé l’année dernière à développer, suite à l’énorme succès de son Kickstarter, le jeu Assassin’s Creed: Brotherhood of Venice (de la célèbre licence d’Ubisoft), cette année sera dédiée à la sortie du jeu. En plus de la boite de base, ce sont 3 extensions qui seront délivrés en juin si, toutefois, l’arrêt des usines en Chine ne tarde pas trop. Une fois produit, le jeu sera disponible seulement à la vente en ligne via le site web de l’éditeur au coût d’environ 200$. Cependant, l’équipe n’écarte pas la possibilité de produire une version plus légère qui pourrait être vendue en boutique.

Une fois le jeu distribué aux contributeurs, l’éditeur va se pencher à nouveau sur son premier titre V-Commandos qui devrait voir la gamme s’agrandir dans le futur. D’ailleurs, l’équipe, maintenant composée de 3 salariés et demi, pense travailler sur un jeu à la fois, dans une logique Kickstarter. Évidemment, tous les jeux à venir n’auront pas l’ampleur d’Assassin’s Creed: Brotherhood of Venice.

Finalement, il sera possible de les rencontrer et de tester leur jeu cette fin de semaine au Grand événement Montréal joue. Ils prévoient aussi une présence au Comiccon de Montréal cet été. Et pour les intéressés, l’éditeur invite les joueurs à rejoindre leur groupe de testeurs sur Facebook.

Articles similaires