Hochelaga-Maisonneuve
15:13 21 mai 2020 | mise à jour le: 21 mai 2020 à 16:16 temps de lecture: 2 minutes

Hochelaga-Maisonneuve: un nouveau parc voit le jour en pleine pandémie

Hochelaga-Maisonneuve: un nouveau parc voit le jour en pleine pandémie
Photo: Google MapsLe parc sera situé sur la rue Théodore, dans Hochelaga-Maisonneuve.

Les résidants d’Hochelaga-Maisonneuve auront accès à un nouveau parc, à quelques pas de la rue Ontario. L’Arrondissement a confirmé l’acquisition du terrain en conseil extraordinaire, mercredi.

L’espace vert doit s’installer dans le quadrilatère des rues Adam, La Fontaine, Théodore et Saint-Clément, derrière l’ancien couvent Sainte-Émélie, érigé au début du XXe siècle.

Devenu une résidence à la fin du siècle, le bâtiment se classe au rang des immeubles de valeur patrimoniale exceptionnelle à la Ville de Montréal. C’est le boisé situé à l’est de Théodore et au sud de La Fontaine qui accueillera le parc.

Dans son ensemble, le quadrilatère s’étendra sur 1 739 m². Il appartenait à la congrégation des Sœurs des saints noms de Jésus et de Marie du Québec, qui possède d’ailleurs toujours la résidence Sainte-Émélie.

Mercier–Hochelaga-Maisonneuve dépensera 100% des 980 000$ nécessaire à l’acquisition du petit terrain.

«Toujours bien accueillie, la création de tout nouvel espace vert dans le contexte actuel l’est encore plus», a écrit le maire sur son profil Facebook, jeudi.

Une bonne portion du parc pourrait garder sa forme actuelle. Dans une annonce faite l’hiver dernier, M. Lessard-Blais avait maintenu que «beaucoup d’arbres matures seront conservés».

Logement

Au mois de novembre 2019, le maire de l’Arrondissement, Pierre Lessard-Blais, faisait aussi part de son intérêt à acheter l’ancien couvent pour en faire «des logements pour les personnes âgées et les familles».

Dans son ensemble, la valeur du terrain occupé par la résidence Sainte-Émélie s’élève à 5,8 M$ selon le registre foncier de la Ville de Montréal. Le bâtiment patrimonial lui-même attire aussi l’attention de l’Arrondissement.

«Le site principal de la propriété est visé par un projet de développement résidentiel de logements sociaux et communautaires actuellement en préparation», indique-t-on dans le sommaire décisionnel de l’Arrondissement.

«Nous ferons une annonce dans un autre temps», a indiqué à Métro Média l’attachée de presse du maire, Catherine Barbeau.

Articles similaires