IDS-Verdun

Sterling Downey tente un troisième mandat à Verdun

Sterling Downey Photo: Archives

Le conseiller de ville Sterling Downey brigue un troisième mandat pour le district Desmarchais-Crawford aux prochaines élections municipales. S’il est élu, M. Downey compte s’attaquer aux enjeux de circulation dans le quartier Crawford Park, et mener à terme l’aménagement d’un nouveau parc à chien. 

«Verdun est mal desservi. Nous avons seulement deux parcs à chien; l’un à L’Île-des-Sœurs et l’autre sur la terre ferme. Ces deux parcs ont été construits il y a 25 ans», se désole M. Downey. Selon lui, il faudrait au minimum deux nouvelles aires canines à L’Île-des-Sœurs, l’un à la Pointe-Sud et l’autre à la Pointe-Nord. Il en faudrait tout autant sur la terre ferme, évalue-t-il, afin que les résidents aient un parc à chien à proximité de leur domicile.

Un autre dossier que M. Downey juge prioritaire est d’optimiser la sécurité routière dans Crawford Park, ce qui passe par l’ajout d’arrêts, de dos d’âne et de saillies de trottoir. Le conseiller désire surtout sonder la population sur cet aspect. 

«Une chose qui est très importante dans le secteur Crawford Park, où je vis, c’est tout ce qui est au niveau de la circulation et la sécurité des enfants, relève M. Downey. J’aimerais consulter les résidents du secteur pour voir quelles sont les meilleures mesures à mettre en place.»

Le conseiller constate qu’il y a beaucoup de problèmes de circulation routière dans ce secteur, notamment pour les enfants qui jouent dans la rue. «Ça ne veut pas dire que c’est seulement Crawford qui a un problème. Il y a des enjeux partout, sur les rues Desmarchais, Beatty, Woodland, Egan, Osborne», souligne celui qui est présentement maire suppléant de la Ville de Montréal.

«Je sens que j’ai un devoir, auprès de nouvelles personnes qui entrent en politique dans l’arrondissement, de les aider et faire un peu du mentorat.»

Sterling Downey

Sterling Downey veut aussi que les jeunes verdunois aient accès à des installations sportives qu’il juge essentiel pour leur développement. L’élu désire entre autres voir se réaliser la deuxième phase du skatepark Arthur-Therrien, qui est pour le moment sur la glace puisque les soumissions ont été rejetées en raison des coûts plus élevés que les estimations.

Aider les nouveaux candidats  

M. Downey a travaillé par le passé en marketing pour une grande compagnie de vêtement de skate. Il a également fait du mentorat et des interventions auprès des jeunes en racontant son parcours de vie atypique. De plus, il est le fondateur du Festival Under Pressure, le plus grand événement d’art urbain en Amérique du Nord.

Sterling Downey sollicite un troisième mandat d’abord parce qu’il considère qu’il y a encore du travail à accomplir dans l’arrondissement. Il veut également épauler sa collègue Marie-Andrée Mauger qui brigue le poste de mairesse de Verdun. 

Pour se faire, M. Downey veut guider ceux qui seront nouvellement élus. Par exemple, en expliquant l’historique de certains dossiers qui évoluent depuis plusieurs années.

Par ailleurs, Sterling Downey a aussi été victime de la haine qui sévit sur les réseaux sociaux. Cette atmosphère sur la Toile a remis en question son désir de se représenter en politique. «Si j’avais une baguette magique, je changerais les actions et le ton de certains citoyens sur les réseaux sociaux», soutient-il.

M. Downey est conscient que le stress de la pandémie a perturbé plusieurs individus. Cela n’excuse pas les gens d’avoir des propos déplacés et agressifs, dit-il. L’élu veut dénoncer davantage ce genre de comportement et nommer les personnes fautives. Il prône que les échanges restent respectueux, même si deux personnes ne sont pas d’accord.

Articles récents du même sujet