IDS-Verdun

Un premier saut en politique pour la candidate Kaïla Amaya-Munro

Kaïla Amaya-Munro et sa collègue candidate, Céline-Audrey Beauregard. Photo: Caroline Perron

Il s’agit d’une première campagne électorale pour la Verdunoise Kaïla Amaya-Munro qui brigue le poste de conseillère d’arrondissement pour le district Desmarchais-Crawford. Native de Verdun où elle a grandi, cette dernière estime qu’elle connaît très bien le territoire et ses enjeux majeurs. La relance économique, l’environnement et le domaine communautaire sont donc ses priorités.  

Si elle est élue, Mme Amaya-Munro désire se pencher dès le premier jour sur la réduction des déchets alimentaires dans les commerces locaux. Elle propose de faire des circuits courts pour améliorer la synergie entre les commerçants. Ainsi, les aliments qui ne sont pas entièrement valorisés dans un restaurant pourraient servir pour les cuisines d’un organisme communautaire, par exemple. 

La candidate désire aussi améliorer l’accès à l’agriculture urbaine, notamment en travaillant sur la réglementation pour qu’un maximum de gens puisse en bénéficier. 

Je me lance en politique parce que la pandémie m’a personnellement éveillée à l’importance de la communauté et je pense que tout le monde a eu la même constatation qu’il faut être plus fort dans notre environnement immédiat.

Kaïla Amaya-Munro

Relance économique 

Kaïla Amaya-Munro travaille chez PME Grand Sud-Ouest à titre de commissaire industriel, mais elle a dû cesser son activité professionnelle pour les élections puisque l’organisation est financée par la Ville de Montréal. 

Elle est particulièrement intéressée par l’innovation sociale et technologique. Dans son emploi chez PME Grand Sud-Ouest, Mme Amaya-Munro avait travaillé notamment avec Maçonnerie Gratton qui a pignon sur la rue Wellington pour un projet d’économie circulaire qui réutilisait les briques. Ce genre d’initiative doit être davantage encouragé, croit-elle. 

De plus, Mme Amaya-Munro a les causes sociales à cœur. Elle est bénévole depuis cinq ans pour un OBNL et œuvre aussi chez Centraide dans le comité de conformité. Elle estime que ses expériences sont complémentaires au rôle de conseillère d’arrondissement. «Tout ce qui est gouvernance et comment allier le communautaire et la performance des organismes me passionne. Il y a beaucoup d’opportunités à Verdun», dit-elle. 

La Verdunoise admet qu’il y a beaucoup d’apprentissages dans sa première campagne électorale, mais voit le tout d’une manière positive. «Je ne prends pas le poste à la légère. Au contraire, je veux m’y dévouer pleinement», souligne Mme Amaya-Munro. 

Par ailleurs, la candidate du district Desmarchais-Crawford croit qu’il faut être prudent sur les réseaux sociaux en tant que personnalité publique afin d’éviter ce climat toxique. Déjà, si elle est élue, la politicienne prévoit mettre des limites dans ses communications sur les réseaux. 

Vos nouvelles 100% locales, recevez-les chaque jour.

Nos infolettres vous suivent partout.

Articles récents du même sujet