IDS-Verdun

Des établissements de santé réduisent leur gaspillage alimentaire

Les employés du Centre d’hébergement de Saint-Henri participent aux dons des surplus alimentaires avec la Tablée des chefs depuis plusieurs semaines. Photo: Gracieuseté

Plusieurs services alimentaires du CIUSSS du Centre-Sud-de-l’Île-de-Montréal sont partenaires de la Tablée des chefs afin de récupérer les surplus alimentaires et de les distribuer aux organismes qui œuvrent en insécurité alimentaire. L’organisation continue ses efforts et trois autres centres d’hébergement et de soins de longue durée (CHSLD) se joindront sous peu au projet. 

Depuis juin dernier, plus de 145 000 portions d’aliments ont été sauvées des poubelles grâce à cette initiative du CIUSSS. Pour la même période, les CHSLD de Verdun et du Sud-Ouest ont permis la distribution de presque 50 000 portions à des organismes locaux. 

Les services alimentaires de certains établissements de santé n’ont pas le choix de produire plus afin de répondre aux demandes des usagers, explique la chef de service de gestion de menu et système d’information diététique au CIUSSS du Centre-Sud-de-l’Île-de-Montréal, Annie Marquez.

«Par exemple, s’il y a plus de personnes à la cafétéria une journée, on doit toujours avoir un surplus de nourriture qui est produit pour ne pas en manquer. C’était dommage que ces aliments sains se retrouvent dans les poubelles», mentionne Mme Marquez. 

Facilitateur 

Le partenariat avec la Tablée des chefs est en place depuis deux ans. Il y a toutefois des endroits qui redonnaient déjà leurs surplus alimentaires. L’Hôpital de Verdun, par exemple, collabore avec le Centre d’entraide de Verdun. Il conserve toujours ce partenariat, mais la Tablée des chefs vient s’ajouter aux groupes qui pourront récupérer les aliments du centre hospitalier. 

Cet organisme facilite le processus de dons de nourriture. Il fait appel aux organismes des alentours pour savoir s’ils souhaitent venir chercher la nourriture directement sur le site. Il fournit aussi des plats pour emporter et des étiquettes, et produit des statistiques sur les dons et les portions. 

Les organismes qui œuvrent en insécurité alimentaire peuvent venir récupérer les surplus des établissements de santé jusqu’à trois fois par semaine. Certains sites ne font toutefois pas affaire avec la Tablée des chefs, car ils sont capables de distribuer leurs invendus à l’interne.  

Inscrivez-vous à notre infolettre et recevez chaque semaine, un résumé de l’actualité de IDS-Verdun.

Articles récents du même sujet