Lachine & Dorval
14:00 17 mars 2021 | mise à jour le: 19 mars 2021 à 14:59 temps de lecture: 3 minutes

Julie-Pascale Provost se présente à la mairie de Lachine

Julie-Pascale Provost se présente à la mairie de Lachine
Photo: GracieusetéLa conseillère et candidate à la mairie de Lachine, Julie-Pascale Provost.

La conseillère du district du Canal de Lachine, Julie-Pascale Provost, présente sa candidature à la mairie de l’arrondissement. La transparence et la communication entre l’administration et les résidents seront au cœur de sa campagne.

«Quand je suis arrivée, je voulais favoriser une démocratie qui soit saine avec de l’ouverture. Malheureusement je ne crois pas qu’on y soit arrivé au cours des trois dernières années», estime la candidate.

Les Lachinois devraient avoir davantage accès aux documents décisionnels, dans la mesure du respect des éléments qui doivent demeurer confidentiels, revendique Mme Provost.

«Je propose une réforme de la pensée et du contact avec le citoyen. Mieux on les informe sur les enjeux qui les concernent, mieux ils peuvent participer aux décisions», renchérit la professeure en Anthropologie.

Lors des conseils d’arrondissement, les questions et commentaires des résidents devraient être entendus avant que les membres votent, afin de considérer un réel exercice démocratique, selon Mme Provost.

La candidate condamne également le fonctionnement des séances de consultations citoyennes organisées par Projet Montréal, comme quoi celles-ci risquent d’induire les Lachinois en erreur.

«Pour moi, c’est une forme d’ingérence de ne pas savoir si les consultations publiques sont issues de l’équipe de la mairesse, de Projet Montréal, ou de l’administration locale», explique Mme Provost.

Les consultations et sondages auprès des résidents devraient être faits avec les fonctionnaires de l’arrondissement et de manière locale, suggère-t-elle.

De son côté, la mairesse en poste se réjouit que la saison électorale soit lancée.
«Nous avons hâte de présenter nos réalisations et notre programme et de débattre, ensemble, des enjeux qui préoccupent les Lachinois», a déclaré Mme Vodanovic.

Sujets chauds

La nouvelle candidate demeure indécise quant à l’avenir de la marina, qui sera transformé en parc riverain. Elle critique toutefois le manque de réflexion derrière la conversion du site.

«C’est un projet qui est totalement improvisé. Il y a eu une précipitation dans la fermeture de la marina que je ne comprends pas. Tout le projet manque d’étude et d’analyse», soutient-elle.

La hauteur permise pour les bâtiments dans le nouvel écoquartier, qui sera construit dans Lachine-Est, l’inquiète.
«C’est une question que la mairesse Maja Vodanovic, esquive jusqu’à maintenant. J’ai entendu des fonctionnaires dirent que des immeubles de 15 à 18 étages pourraient être construits», s’alarme la conseillère.

La candidature à la mairie de Julie-Pascale Provost reste à être officialisée par Élections Québec. Pour l’instant, elle demeure une candidate indépendante et est présentement en période de recrutement pour remplir les rangs de son équipe.

Mme Provost est au conseil d’arrondissement depuis les élections de 2017. Elle y siège en tant qu’indépendante après avoir été écartée par Projet Montréal, au mois d’octobre.

Articles similaires