Soutenez

Des activités estivales entre lenteur et tempo au parc des Rapides

À la fois cow-boys et artistes martial se retrouvent au parc des Rapides, situé à LaSalle, chaque fin de semaine du mois d’août. C’est dans cet espace vert que sont offerts gratuitement des cours de tai-chi, un art d’origine chinoise, ainsi que des cours de danse en ligne.

Ces deux activités, bien qu’elles soient différentes, permettent toutes deux de maintenir une meilleure distanciation physique que les danses ou les sports de contact.

Le tai-chi, une «méditation»

Le professeur de tai-chi à Comme les nuages, Hubert Gagnon, explique que cet art se pratique traditionnellement à l’extérieur de préférence le matin. C’est pourquoi des cours gratuits sont offerts aux LaSallois tous les samedis matins du mois au parc des Rapides.

«Avec le tai-chi, nous pouvons ainsi profiter du grand air, de la lumière du soleil et du contact direct au sol. Ces éléments favorisent en eux-mêmes la santé», fait valoir M. Gagnon.

Contrairement aux idées reçues, le tai-chi n’est pas réservé à une seule catégorie d’âge. Il s’est popularisé en un art de santé et de longévité au début du 20e siècle en Chine.

«On croit généralement que le tai-chi s’adresse uniquement aux gens plus âgés parce qu’il est pratiqué lentement et apparemment sans effort. Mais les plus jeunes y trouveront aussi un <@Ri>challenge<@$p>, car cet art demande souplesse, coordination, force et équilibre», détaille Hubert Gagnon. 

Le tai-chi est un enchaînement ininterrompu de mouvements d’arts martiaux, ce qui crée une chorégraphie fluide, selon le professeur.  «Il est généralement pratiqué lentement pour permettre à l’esprit de pénétrer à l’intérieur du corps et de participer au mouvement. C’est donc aussi une méditation qui a pour objet l’observation du corps en mouvement», dit-il.

La danse en ligne, tradition québécoise

Pour les plus dégourdis, la danse en ligne fait bouger les Lasallois en plein air tous les dimanches soirs du mois d’août.

Cette danse sociale est pratiquée au Québec depuis les années 60 et consiste à danser sur des rythmes de rock, rumba, charleston, mambo, valse, tango, slow, cha-cha-cha, reggae, foxtrot, disco, samba, sur des chorégraphies précises, en ligne et sans partenaire.

Au départ, la disposition en ligne, l’un derrière l’autre, permettait d’apprendre plus facilement les danses.

À vos agendas

À LaSalle, des séances gratuites de tai-chi ont lieu tous les samedis matin de 9h à 11h, jusqu’au 28 août. Le nombre de participants est limité à 50, suivant le principe du premier arrivé, premier servi. Quant au cours de danse en ligne, ils sont offerts tous les dimanches d’août de 19h à 22h au même endroit et selon le même principe. Les activités sont annulées en cas de pluie.

Comme les nuages organise des séances de tai-chi tous les mercredis matin de 9h30 à 11h30 à la piste extérieure de danse de Verdun au parc de l’Honorable-George-O’Reilly et les dimanches matin à la même heure au parc sur le bord du fleuve face à la rue Rolland (juste à l’est du Natatorium de Verdun). Les inscriptions peuvent se faire sur place et le coût est de 10$ par séance.

En collaboration avec Pascal Gaxet

Articles récents du même sujet

Mon
Métro

Toute l'actualité locale au même endroit.

En vous inscrivant à Mon Métro, vous manifestez votre engagement envers la presse locale. + Profitez d’une expérience numérique personnalisée en fonction de vos champs d’intérêt et du quartier où vous résidez. + Sélectionnez vos articles favoris pour une lecture en différé.