Mercier & Anjou

MHM: un premier conseil mettant l’accent sur les changements climatiques

Le maire Pierre Lessard-Blais lors du conseil d’arrondissement de MHM du 22 novembre. Photo: Gracieuseté, Arrondissement MHM

Les changements climatiques : ce fut le thème principal de la déclaration du maire de Mercier–Hochelaga-Maisonneuve lors du premier conseil d’arrondissement depuis les élections du 7 novembre dernier.

Pierre Lessard-Blais en a profité lundi pour rappeler la cible du Plan climat 2020-2030 de la Ville de Montréal annoncée en 2020. Elle vise la réduction de 55 % des émissions de gaz à effet de serre (GES) de la métropole d’ici 2030.

Énumérant différentes problématiques résultant des changements climatiques, le maire de MHM a souligné les inondations qui accablent actuellement la Colombie-Britannique. Il a aussi soutenu que les changements climatiques frappent particulièrement les personnes plus vulnérables, que ce soient les locataires vivant au troisième étage dans un 3 et demi ou encore, les personnes âgées en CHSLD hébergées dans des chambres sans air conditionné.

Le thème des changements climatiques est également revenu dans certaines questions des citoyens, plusieurs résidents de Mercier étant affecté par l’affaissement des fondations de leur habitation à la suite des sécheresses de l’été dernier, une problématique accentuer par la présence de sol argileux dans le secteur.

Le maire de MHM s’est réengagé à discuter du programme RénoPlex avec le responsable politique du comité exécutif, ajoutant que les autres paliers gouvernementaux doivent prendre leur responsabilité à ce sujet.

Lancé en février dernier, le programme RénoPlex permet aux propriétaires de maison unifamiliale et d’immeuble de deux à cinq logements de demander des subventions à la Ville de Montréal pour des rénovations et des réparations.

Actuellement en recomptage, le district de Tétreaultville n’était représenté par aucun élu lors du conseil d’arrondissement. Une faible marge de 42 voix sépare l’élu d’Ensemble Montréal, Julien Hénault-Ratelle, de la conseillère sortante de Projet Montréal, Suzie Miron.

Seule élue d’Ensemble Montréal présente lors du conseil, la nouvelle conseillère de Louis-Riel, Alba Stella Zúñiga Ramos, a mentionné ses priorités lors de sa déclaration d’ouverture, allant de la propreté, aux problèmes reliés à l’itinérance, ainsi que des inconvénients provoqués par les aménagements routiers dans son secteur.

Inscrivez-vous à notre infolettre et recevez chaque semaine, un résumé de l’actualité d’Hochelaga – Maisonneuve.

Articles récents du même sujet