Mercier & Anjou

Un organisme cherche des chauffeurs-accompagnateurs pour les aînés

Les demandes d’accompagnements ont doublé en 2021. Photo: Josie Desmarais, Métro

L’organisme le Chez-Nous de Mercier-Est est à la recherche de chauffeurs-accompagnateurs bénévoles pour les aînés.

L’organisme offre un service d’accompagnement pour aînés en légère perte d’autonomie de Mercier-Est.

Que ce soit pour la troisième dose de vaccination contre la COVID-19 ou pour des rendez-vous médicaux, l’organisme fait face à un «manque urgent» de chauffeurs-accompagnateurs bénévoles et fait appel à la population.

Ce manque serait dû à une hausse de demandes, selon le responsable des communications et de la visibilité de l’organisme, Korentin Simon.

Rien qu’au mois de décembre 2021, 21 aînés ont reçu leur troisième dose de vaccin et 62 aînés ont reçu du transport à leur rendez-vous médical, indique le Chez-Nous de Mercier-Est.

«Nous avons actuellement 4-5 chauffeurs bénévoles; il nous en faudrait 2-3 de plus», précise le responsable des communications.

Ainsi, si les demandes d’accompagnements ont baissé de moitié en 2020 à cause de la pandémie, elle sont deux fois plus importantes cette année.

Cumul par année (du 1er avril au 31 mars)

  • 2019: 1310 transports
  • 2020: 567 transports
  • 2021: 1037 transports (alors que l’année n’est pas terminée)

Un autre facteur est le protocole sanitaire, qui ne permet pas à un chauffeur de prendre plusieurs personnes à la fois, explique Korentin Simon, ce qui limite le nombre d’accompagnements.

Lorsqu’on lui demande si la vaccination de certains aînés a été retardée par manque de bénévoles, Korentin Simon soutient que l’organisme a fait beaucoup d’efforts pour répondre positivement à la demande, «ce qu’on a réussi à faire en grande majorité».

Il indique que parfois, certaines personnes ont été référées à l’organisme L’Anonyme ou encore, en dernier recours, des bons de taxis, obtenus grâce à des dons, ont été distribués.

«Nous avons fait en sorte de ne laisser aucun aîné de côté, afin qu’ils soient tous bien vaccinés. Le lien fort entre les organismes communautaires du quartier permet de réussir ça!»

Profil recherché

En plus d’être patients et courtois, les bénévoles recherchés doivent avoir leur propre voiture. Ces derniers accompagneront le bénéficiaire vers des établissements, des professionnels de la santé et des services sociaux situés sur l’île de Montréal.

Même si la disponibilité des personnes intéressées se limite à un accompagnement par semaine, le Chez-Nous de Mercier-Est affirme qu’elles seront d’une grande aide aux aînés du quartier et permettront de donner un répit à leurs bénévoles actifs.

Les antécédents judiciaires et le relevé de conduite des candidats sont vérifiés, mais l’organisme n’a pas précisé si ces derniers doivent être vaccinés.

Une compensation financière est offerte pour couvrir les frais d’essence.

Pour proposer sa candidature, il faut communiquer dès maintenant avec Annick Rocheleau, responsable de l’entraide et du bénévolat, au 514 354-5131, #42, ou par courriel à entraide@lecheznous.org.

Inscrivez-vous à notre infolettre et recevez chaque semaine, un résumé de l’actualité de Mercier & Anjou.

Articles récents du même sujet