Local
06:30 11 octobre 2020 | mise à jour le: 9 octobre 2020 à 17:20 temps de lecture: 3 minutes

Croissance des dépenses de 2,5% à L’Île-Bizard – Sainte-Geneviève

Croissance des dépenses de 2,5% à L’Île-Bizard – Sainte-Geneviève
Photo: ArchivesL’arrondissement de L’Île-Bizard – Sainte-Geneviève verra ses dépenses augmenter de 2,5% en 2021.

Les dépenses augmenteront de 2,5% l’an prochain pour atteindre 11,06 M$ dans l’arrondissement L’Île-Bizard – Sainte-Geneviève. Alors que presque toutes les autres dépenses de l’arrondissement ont été compressées, celles reliées à la masse salariale ont augmenté de 386,800$. L’augmentation moyenne du compte de taxes sera de 5,3%.

Les salaires des cols blancs, cadres, contremaîtres et professionnels s’élèveront à plus de 3 M$ l’an prochain, en augmentation de 229 300$. La masse salariale des cols bleus et auxiliaires, qui est aussi chiffrée à plus de 3 M$, augmentera quant à elle de 73 600$.

Les décaissements pour les transports et communications (-21 000$), les services professionnels (-78 300$), la location et entretien (-20 300$) ainsi que les contributions et autres objets (-8200$) ont été réduits par l’administration.

Le maire Normand Marinacci souligne qu’il y a eu une baisse de revenus en raison de la pandémie de COVID-19.
«Mais c’est la même chose et peut-être plus importante à la ville-centre, qui nous a demandé de faire un effort budgétaire. Tous les arrondissements ont été amenés à contribution pour remettre de l’argent à Montréal. Ça a représenté quand même un montant de 330 000$. C’est beaucoup pour nous, mais ça a été fait», explique-t-il.

Les dépenses pour les biens non durables ont augmenté de 14 800$ alors que celles pour l’actif immobilier sont restées stables.

Il est prévu que les transferts de la ville-centre représenteront 8,66 M$ soit plus de 78% du budget de l’arrondissement. La taxation locale permettra d’aller chercher 1,77 M$ alors que les revenus de source locale sont estimés à 630 000$.

Programme décennal

Un programme décennal d’immobilisations (2021-2030) de plus de 29 M$ a été élaboré. Pour 2021, 150 000$ sera investi dans la réfection des bâtiments administratifs et équipements. @R:Un réaménagement de la cour de voirie des travaux publics est également prévu pour 1,2 M$. Les honoraires et services professionnels pour la réfection des bâtiments coûteront 50 000$.

Un montant de 300 000$ devrait être attribué à la réfection des trottoirs et bordures. Une enveloppe de 1 M$ est prévue pour la réfection de diverses rues. Une somme de 194 000$ doit être dépensée en honoraires professionnels pour ces travaux.

«Évidemment, ce sont des prévisions. Ça peut varier avec le temps. Le programme peut toujours changer en cours de route», précise le maire.

En outre, l’an prochain, l’arrondissement souhaite réaliser un plan particulier intervention en lien avec le dossier des inondations, poursuivre le réaménagement de terrains sportifs et faire avancer le projet de revitalisation village de Sainte-Geneviève.

L’entretien et la bonification du réseau cyclable, la finalisation de la construction d’un chalet de service au parc Jonathan-Wilson, l’ajout de mesures d’apaisement de la circulation ainsi que la restauration du bâtiment municipal situé au 13 rue Chauret devraient en outre occuper l’arrondissement en 2021.

Le programme décennal d’immobilisations permet à l’arrondissement de dépenser un maximum de 2,927 M$ chaque année jusqu’en 2030.

La rénovation de l’immeuble municipal du 13 rue Chauret, à Sainte-Geneviève, se poursuivra au printemps après que les travaux aient été stoppés le mois dernier.

Articles similaires