Ouest-de-l’Île
16:16 14 décembre 2020 | mise à jour le: 14 décembre 2020 à 16:16 temps de lecture: 4 minutes

Quatre sportifs de l’Ouest-de-l’Île honorés

Quatre sportifs de l’Ouest-de-l’Île honorés
Photo: GracieusetéAlyson Ruan.

Quatre étudiants de l’Ouest-de-l’Île se sont vu remettre des bourses dans le cadre du gala du sport universitaire québécois de la Fondation de l’Athlète étudiant du Québec (FAEQ). Pour les athlètes originaires de Pierrefonds et Kirkland, cette récompense vient mettre un baume sur un parcours sportif mis en suspens par la pandémie.

Inscrit au programme de travail social à l’Université McGill, Andrew Seinet-Spaulding a été nommé étudiant-athlète de l’année dans la catégorie excellence sport d’équipe gouvernement du Québec. Cette nomination lui a valu une bourse de 2 000$.

Évoluant au poste de plaqueur défensif avec l’équipe de football des Redbirds, l’athlète de 24 ans a mené le circuit universitaire au sein du Réseau du sport étudiant du Québec (RSEQ) pour les sacs du quart avec sept et les plaqués pour perte avec 13,5.

Le sportif originaire de Pierrefonds-Roxboro a par ailleurs été honoré du titre de joueur défensif de l’année du RSEQ. Il a de plus été choisi comme joueur de ligne de l’année et au sein des équipes d’étoiles défensives par U SPORTS et le RSEQ après avoir totalisé 27,5 plaqués.

«Ça a été la meilleure saison universitaire de ma carrière. J’avais travaillé fort dans l’entre-saison. Je savais que mon année d’éligibilité au repêchage de la Ligue canadienne de football (LCF) s’en venait et il faillait donner tout ce que j’avais», indique-t-il.

Seinet-Spaulding a été choisi par les Stampeders de Calgary en sixième ronde du repêchage de la LCF plus tôt cette année.

Daiana Alejandra Gomez Delgado

Âgée de 17 ans, Daiana Alejandra Gomez Delgado en est à sa deuxième récompense de la FAEQ. Également boursière en 2017, elle s’est cette fois vue remettre une bourse de recrutement collégial de 3 000$.

«C’est très spécial que mes efforts scolaires et sportifs soient reconnus. Ça fait du bien de voir que ç’a de la valeur aussi pour d’autres personnes», souligne-t-elle.

Celle qui fut membre du Centre national de haute performance de 2018 à 2019 a également été choisie pour représenter la Belle province lors de la série Québec-Ontario en 2018.

Originaire de Pierrefonds, elle étudie en sciences humaines au Collège Vanier dans l’arrondissement de Saint-Laurent.

Alexandra Calderone

Diplômée de l’Université de Boston en administration des affaires, où elle a évolué pour les Terriers en hockey féminin, Alexandra Calderone a entrepris une maîtrise en gestion des affaires à l’Université Concordia cette année. Elle a reçu une bourse spéciale d’accompagnement d’une valeur de 2 000$.

Âgée de 23 ans, l’athlète originaire de Kirkland souhaite poursuivre sa carrière de hockeyeuse avec les Stingers, une fois que la Santé publique le permettra.

«Pour l’instant, on ignore si la saison au complet sera annulée. On espère avoir quelques matchs, même si ce sont des parties d’exhibition. Ce serait mieux que rien», indique-t-elle.

Elle avait dans le passé reçu une bourse avec la FAEQ en 2014 dans le cadre du Programme de bourses des Canadiens de Montréal. Son excellence sur la glace lui avait permis d’être nommée au sein de l’équipe d’étoiles RSEQ division 1 en 2015 et 2016.

Alyson Ruan

Étudiante en médecine dentaire à l’Université de Montréal, Alyson Ruan a reçu une bourse en excellence académique de 2 000$. En plus d’exceller en badminton, elle a affiché une moyenne académique de 3,74 sur 4,30 et a obtenu 41 crédits.

Médaillée d’or en double mixte et en équipe aux plus récents Championnats québécois universitaires, elle est également montée sur la troisième marche du podium en double. Elle a en outre été choisie dans la deuxième équipe d’étoiles du RSEQ.

Les règles sanitaires en place l’empêchent de pratiquer le badminton en équipe présentement, ce qui complique son entraînement.

«Vu que je suis un peu une joueuse de double, c’est un peu difficile. Mais on s’adapte. Tout ce qui compte pour moi en ce moment, c’est qu’on peut encore jouer», soutient-elle.

L’athlète de 22 ans est originaire de Pierrefonds.

En tout, plus de 90 athlètes québécois évoluant dans les rangs collégiaux et universitaires se sont partagé 461 000$ en bourses récompensant l’excellence sportive et académique.

Articles similaires