Outremont & Mont-Royal
12:30 16 juillet 2021 | mise à jour le: 16 juillet 2021 à 12:31 Temps de lecture: 4 minutes

Claire Guimond et la musique ancienne

Claire Guimond et la musique ancienne
Photo: Jean Guimond/GracieusetéClaire Guimond

Depuis sa plus tendre enfance, la flûtiste baroque Claire Guimond se sent bercée par la musique. Ex-directrice artistique d’Arion Orchestre Baroque, elle a consacré sa carrière à la diffusion et à la transmission de la musique ancienne. En juin 2021, elle reçoit le titre de Compagne des arts et des lettres du Québec, qui rend hommage aux artistes québécois.

Rien ne pouvait laisser croire que la jeune Montréalaise deviendrait un jour une grande flûtiste québécoise. Les parents de Claire Guimond n’étant pas des musiciens, ce sont les chants et les sifflotements de sa mère qui l’ont introduit au langage musical. «J’ai sifflé avant de parler», avoue-t-elle l’œil rieur derrière l’écran de son ordinateur.

Sa première rencontre avec la pratique instrumentale s’est faite à l’école, à l’âge de 12 ans, avec l’enseignement de la flûte à bec. Arrivée au Cégep, elle commence à jouer de la flûte traversière en second instrument après le piano, puis elle découvre la flûte baroque à l’Université McGill. 

La flûte baroque est l’ancêtre de celle que l’on connaît actuellement. Composée de bois, elle ne comporte qu’une seule clé, contrairement à la version moderne en argent qui en compte plusieurs. La sonorité de la flûte baroque est différente, plus chaude. Sa constitution permet une variété de timbres de sons, ronds ou plus feutrés, selon les notes.

Cette particularité sonore permet d’interpréter d’une autre façon les morceaux baroques, plus fidèle au jeu de l’époque. Claire Guimond s’est sentie attirée par cet instrument et par le répertoire baroque du 18e siècle qui l’accompagnait. Elle part alors en Hollande suivre l’enseignement du flûtiste Barthold Kuijken, au conservatoire de La Haye.

Partager la musique

Si la musique ne se joue pas seule, Claire Guimond a su s’entourer pendant toute sa carrière d’une multitude de musiciens. En 1981, elle est l’un des fondateurs d’Arion Orchestre Baroque, en compagnie du claveciniste Hank Knox, de la violoniste Chantal Rémillard et de Betsy MacMillan à la viole de gambe.

Avant d’être un orchestre, l’ensemble Arion était une formation de musique de chambre, qui n’était pas dirigée par un directeur. «C’est très démocratique, ce n’est pas la vision d’une seule personne, c’est une conjoncture avec tout le monde […] on devient un à quatre».

Pendant plus de 15 ans, le groupe enchaîne une tournée au Nouveau-Brunswick puis des concerts, des enregistrements de disques. Par la suite, l’ensemble décide de s’élargir et de devenir un orchestre baroque, composés d’instruments anciens.

Au fur et à mesure des années, plusieurs chefs d’orchestre du monde entier sont invités à diriger Arion. Contrairement aux orchestres symphoniques, les chefs d’orchestre baroques ne dirigent pas l’ensemble avec une baguette, mais avec leur instrument.

Claire Guimond prend pendant plus de 40 ans la direction artistique d’Arion. En 2020, elle reçoit le Prix Opus, décerné par le Conseil québécois de la Musique, pour «La Direction artistique de l’année».  

Toujours dans la vocation de diffuser la musique baroque, elle a fondé en 1998 une maison de disque Early-music.com, qui partage CD et enregistrements. 

Claire Guimond enseigne aussi la musique, elle a travaillé pendant plusieurs années à l’Université McGill. Aujourd’hui, elle continue de «coacher» des étudiants ou jeunes flûtistes baroques professionnels. L’enseignement est pour elle un moyen d’accompagner les musiciens dans leur éclosion musicale et d’assurer la relève dans la musique baroque.

Pour bien jouer un morceau, elle conseille à ses étudiants de faire preuve d’une très grande sensibilité. «Si l’on veut toucher le cœur des autres, il faut que ça passe par notre propre cœur». Pour cela, il faut pouvoir bien comprendre et transmettre le langage musical, ce qui demande des heures de travail et, surtout, beaucoup d’écoute. 

Articles similaires