Rivière-des-Prairies

La Coalition Pozé demande 90 M$ dans la prévention chez les jeunes

La Coalition Pozé est un regroupement de plusieurs acteurs d’organismes communautaires de la Ville de Montréal et de Laval. Photo: Yohann Goyat, Métro média

En ce dernier droit de campagne vers les élections municipales, la Coalition Pozé a tenu une conférence de presse afin d’interpeller les élus de tout bord politique. Les leaders des différents organismes communautaires du nord-est de Montréal insistent de nouveau sur l’importance du financement en prévention chez les jeunes des quartiers.

« Nous demandons qu’autant d’argent soit investi dans la prévention chez les jeunes que dans la répression », s’est exprimé Pierreson Vaval, directeur de l’organisme jeunesse Équipe RDP à Rivière-des-Prairies.

Par ces mots, M. Vaval fait référence à la somme de 90 M$ investit par le Québec dans la nouvelle escouade de police Centaure (Coordination des Efforts Nationaux sur le Trafic d’Armes, Unis dans la Répression et les Enquêtes), spécialisée dans la lutte contre la violence liée aux armes à feu sur l’île de Montréal.

Une somme que les acteurs du mouvement Coalition Pozé jugent aussi importante à investir dans la prévention auprès des jeunes des quartiers montréalais.

Entouré par plusieurs acteurs du milieu communautaire montréalais, Pierreson Vaval a tenu à répéter que l’ajout de force de police n’est pas une solution au problème de violence et de marginalisation des jeunes.

Il faut ouvrir le corridor aux opportunités de nos jeunes 

Al Mack Clain Sénat – Intervenant à Équipe RDP

Burt Pierre, intervenant à Rivière-des-Prairies depuis plus de 10 ans, témoigne de l’importance de son travail et de la diversité des problèmes qui touchent les jeunes.

« On parle de violence, mais on oublie aussi les problèmes de santé mentale, de dépendance aux drogues, d’isolation, d’échec scolaire, etc… », fait-il savoir avant d’ajouter : « on doit embaucher des acteurs du changement ! »

Interpeller les élus

Cette conférence de presse a été l’occasion également pour les membres de la Coalition Pozé d’interpeller les élus municipaux et provinciaux sur l’urgence de la situation.

« Nos décideurs doivent avoir une posture de responsables », a lancé le directeur Pierreson Vaval.

À l’image de Riguerre Antoine, membre actif d’Équipe RDP, chacun des membres s’est exprimé au micro en faisant état d’une situation d’extrême urgence. « La séduction est désormais terminée. Il est temps de parler des engagements clairs et précis pour nos communautés », a-t-il déclaré.

Le directeur de DOD Basketball dans Saint-Léonard, Beverley Jacques, espère que ça s’améliore pour le mieux. « Le Québec doit prendre ses responsabilités. Nous devons créer un filet social pour nos jeunes. »

Vos nouvelles 100% locales, recevez-les chaque jour.

Nos infolettres vous suivent partout.

Articles récents du même sujet