Montréal
13:35 11 avril 2021 | mise à jour le: 12 avril 2021 à 16:25 temps de lecture: 3 minutes

Incendie mortel dans une résidence pour personnes âgées du Sud-Ouest

Incendie mortel dans une résidence pour personnes âgées du Sud-Ouest
Photo: Gracieuseté/Sylvain RyanLes pompiers ont évacué les résidents du HLM Habitation Angers.

Une femme de 80 ans est décédée dans un important incendie hier le 12 avril dans le Sud-Ouest, alors qu’une dizaine d’autres personnes ont été évaluées par les services d’Urgences-Santé.

Le HLM Habitations Angers, une résidence pour personnes âgées, a été la proie des flammes vers 9h dimanche. Environ 150 pompiers ont été déployés sur place par le Service de sécurité incendie de Montréal (SIM) afin de contrôler le brasier dans le bâtiment situé au coin des rues Galt et Angers dans Côte-Saint-Paul dans le Sud-Ouest de Montréal. Les pompiers ont maîtrisé le feu vers 11h30.

Au total, ce sont 90 ménages qui ont été évacués de cet immeuble de 102 logements. Au moment de l’incendie, douze appartements étaient vacants.

Dans une publication Facebook, l’Office municipal d’habitation de Montréal (OMHM) a mentionné que les familles avaient été prises en charge afin de leur apporter de l’aide. Elles ont été accueillies au centre de loisirs Monseigneur Pigeon, près du HLM.

L’incendie aurait été causé de manière accidentelle par un appareil de cuisson dans un des appartements de l’immeuble, selon Patrick Fournel, chef de section au SIM.

«C’est la cause numéro un d’incendie sur l’île de Montréal en ce moment. Alors, c’est important de ne pas laisser [les appareils de cuisson] sans surveillance», explique-t-il.

La Croix-Rouge a été dépêchée sur les lieux afin de prendre en charge les sinistrés. Des résidents ont également été relocalisés chez des proches en cours de journée.

Hier en fin d’après-midi, le bâtiment était considéré comme non stable après une évaluation par des architectes du SIM.

L’enquête a été remise au Service de police de la Ville de Montréal (SPVM) en raison du décès d’une personne dans l’incendie. Comme la structure est endommagée, les enquêteurs devront «s’assurer que c’est stable. Donc, ça se peut que ça prenne un certain temps», indique le porte-parole du SPVM, Raphaël Bergeron.

Sur les réseaux sociaux, la députée de Saint-Henri-Saint-Anne, Dominique Anglade, et le député de LaSalle-Émard-Verdun, David Lametti, ont offert leurs condoléances aux proches de la victime et des locataires touchés par la tragédie.

Avec la collaboration de François Lemieux.

Articles similaires