A Ânon…, 8 juillet 2019

Bonjour, si c’est toi bien sûr. Je veut seulement te dire que le message au quel tu répond ne provient pas de moi. Le bel homme que je croisait il y a de ça quelques années, jamais je n’aurait voulu le blessé. Malgré le temps qui à passé tu es encore dans mes pensées.

Pour que la situation soit claire,