À celle qui Kry au kry

Bonjour toi, je t’ai promis que cet été on deviendrai des grosses comme les beautés d’hochelaga en mangeant de la nourriture ethnique ou mexicaine. Les choses ont mal tourné par contre et j’ai du faire des choses impardonnable comme manger une pizza hawaïenne. J’espère que le Seigneur sera la pour me guider vers la bonne direction et être à tes côtés pour consommer les calories et les mauvais nutriments parce que la vie est faite pour qu’on passe du bon temps et non pour qu’on vive longtemps. J’aimerais qu’on jouent à la tag dans le parc et qu’on fasse un concours de chatouille ou que tu explores mes narines pour partir à la chase des goblins nasaux et qu’on finisse la soirée dans l’ascenseur à danser ensemble. Tu est si loin de moi, le hood de Chambly est trop hard-core pour moi, petit homme de Montreal de côtes-des-neiges, je suis intimidé par les thugs que vous avez mais un jour j’espère avoir le courage de faire les premier pas. l’Été n’est pas fini, laisse moi un peu de temps et on deviendra des fats.

destructor de concha,