À la jolie fille derrière la Vitrine

La première fois que je l’ai vue, j’ai tout de suite remarqué ses beaux yeux couleurs Versailles. Un soir d’automne, sur l’Avenue du Parc, elle m’a demandé si j’avais déjà pensé à ce que nous soyons plus que des amis. C’est l’heure du réveil. J’ai beaucoup trop tardé. Je veux dire à tout Montréal que tu es la plus belle fille du hood.

Obiwan,