À monsieur

Je ne vous ai pas cru lorsque vous m’avez téléphoné il y a longtemps… quelle honte que j’ai de vivre avec cela… Je croyais que c’était une mauvaise blague, une farce de mauvais goût. Sans plus de vous dire pour tout le mal que j’ai eu à me casser la tête à essayer de trouver ce mal qui vous rongeait… cela venait me chercher de vous savoir si mal à l’intérieur. Pardonnez-moi si je n’ai pas partie du bon pied,  j’avais aucune idée de ce qui se passait. On m’a jamais mis au courant de cela sauf toi… Tu sais, je me sent perdu dans cette situation et je ne sais pas par où aller ni quel chemin prendre. Je suis à la recherche de mon bonheur, je ne sais pas toujours où m’orienter, à qui m’adresser et comment bien le faire. J’ai besoin de me sentir bien, de me sentir moi-même, j’essais le plus possible de chasser mes trous de mémoire. Je pardonne à tous ceux qui m’ont fait du mal comme à ceux qui m’en on fait. Nous avons tous nos tords dans chaque situation. Nous ne sommes pas parfait. Tu n’as pas à me craindre si tu me parle tout doucement, gentiment et positivement. Tout ce que je veux c’est que tu sois heureux.

De ta moitié,