Au beau homme de la ligne Deux-Montagnes

Je t’ai vu ce matin à la gare centrale, en passant. Je te regardais de loins, je sais, j’avais dit goodbye mais je ne peux pas arreter. Tu me manques. Ton regard me manque. Ton sourire le matin tôt me manque… Je ne sais pas qu’est-ce j’ai fait pour te faire peur… je voulais juste te dire que mes matins ne sont plus comme auparavant.

La fille que te regarde toujours,