AZUL FELAWEN:::A l’infirmier dont je serai la reine…

J’ai mal rédigé mon premier message et de fait je vouais te dire combien je regrette ma maladresse de langage qui ne traduisait aucun jugement de valeur ou de négativité . Je ne connais pas ta culture, donc ce mot de ma part était sur la lignée des épousailles et du reste…tu m’as tendu une perche pour rire et je l’ai empoignée dans le mauvais sens…Tu n’es pas responsable , je veux dire. Simplement , ne me juge pas comme une personne avec une idéologie telle ou telle car on se connaît sous l’angle universelle du respect, des échanges et de l’entraide . Je te veux du bien . Je t’ai apprécié et continue à le faire . Mon souhait le plus cher est de te connaître plus encore : nous avons tant à faire et à dire …permets que je puisse continuer à communiquer avec toi. Tanemirt

Chris. A,