Charmant inconnu au regard envirant

Il y a à peu près trois semaines, un dimanche soir, ligne orange direction Montmorency. Vers 21h30. Nous nous sommes assis face à face, en bout de voiture. Tu pianotais ton téléphone. Nous nous sommes jetés plusieurs regards. Puis je n’ai plus osé, me sentant rougir.
Tu avais des chaussures genre Doc Martens noires, jeans et bonnet (tuque?) noirs, percé à l’oreille. Late twenties.
J’étais brune, bouclée, emmitouflée dans mon manteau et mon écharpe noires.
Je t’ai souri une dernière fois avant de sortir station Henri Bourassa.
Depuis, à chaque fois que je reprends le métro dans cette direction, je pense à toi et espère t’y voir…. Savoir au moins ton nom….
Si tu te reconnais, laisse moi un mail sur betelgeuzz@hotmail.fr
Au plaisir

Une incorrigible romantique...,