Clépétawr Icepak

Chère Clépétawr,

Toi petite icepak qui me refroidit juste assez pour ne pas mettre mon corps en combustion, qui me chante des chorales bien faussées de « hou hou hou », qui s’assurent que je ne devienne pas une flaque avec deux yeux, et qui pousse mon ventre à être plus ferme par tes coups de poing, moi, Gratien Chaufferette qui s’assure que ton corps ne vire pas en cube de glace, qui te borde de toute les attentions les plus futiles, et qui s’assure que tu ne maigrisses pas en t’offrant le plus de calories possible. Quel belle équipe. Tu sais que les mots ne veulent rien dire pour moi, donc je tiens à te dire Flagapoutoutounagafalala… (Traduction, je suis fou de toi).