Étincelle Filante

Dans l’autobus, je t’ai vu monter, t’asseoir et j’ai attrapé ton regard au filet.
Dans ce silence dense dansaient mes pensées pour toi. Mais je n’osais te regarder. J’anticipais palper le malaise, les mains dans la glaise. Et tu es sortie. Quel gâchis!

Remord,